Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

ANPE : Le programme d’activités de 2021 lancé à Koulikoro

Mardi dernier (9 février 2021), Koulikoro a abrité le démarrage des activités 2021 de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mohamed Salia Touré. Il était accompagné par les membres de son cabinet et du Directeur Général de l’ANPE, M. Ibrahim Ag Nock.

 

A cette occasion, 102 kits d’insertion économique devant créer 200 emplois directs au profit des groupements des femmes et autres associations des jeunes ont été remis par le Directeur Général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock ; et Mme Dicko Fatoumata Abdourahmane (membre du Conseil d’administration) au ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle qui les a ensuite remis aux différents bénéficiaires.

Cette remise a été suivie par la visite d’une unité de teinture artisanale des femmes de la plateforme FARO de Koulikoro entièrement financée par l’ANPE au profit de 20 femmes déplacées internes qui sont aujourd’hui économiquement et socialement insérées. Cette initiative était du lot des projets 2020 : «Appui à l’économie sociale et solidaire» !

Selon M. Ibrahim Ag Nock, «la réussite de ses activités est imputable a un suivi rigoureux du Directeur régional de l’Anpe (Ibrahima Garango) et de ses agents». A partir de Koulikoro, le cap est pris pour les autres régions pour la mise en œuvre des activités similaires.

Par ailleurs, dans le cadre de la promotion de l’emploi, l’Anpe prépare la deuxième génération du plan stratégique de développement (PSD 2021-2025) avec comme épine dorsale des indicateurs de performance allant des activités d’insertion sociale avec un fort accent d’appui à l’économie sociale et solidaire aux activités de perfectionnement et de reconversion.

Dans le contexte du nouveau code de travail, le marché malien un espace de libre échange entre l’offre et la demande de travail. D’où la nécessité pour l’Anpe, en tant que structure publique d’emploi, d’être un service performant au service des usagers/clients.

«Toutes choses qui font du nouveau PSD un creuset de promotion d’emploi et d’insertion professionnelle dans les corps de métiers des économies locales», assure M. Ibrahim Ag Nock. Ce programme va s’appuyer sur l’étude sur les opportunités des économies locales (EODL) qui est «un tremplin d’orientation de création des PME, PMI… de concert avec les collectivités territoriales» !

Naby

Source : Le Matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct