Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

ANADEB : L’ex DG persiste malgré sa détention.

Remercié pour mauvaise gestion et indiscipline , Madani Mamadou Diallo, en prison. S’il était en passe d’avoir une liberté provisoire, sa défiance contre l’autorité l’a enfoncé.

 

Tout semble indiquer que le vegal ne tardera pas à visiter l’anadeb. Le premier responsable a vu son dossier transmis au pôle économique pour poursuite et malversations financières. Une ironie quand les motifs annoncés sont le détournement de fonds.

Le ministre de l’énergie Lamine Seydou Traoré a eu le temps d’observer avant de trancher : bagarres avec le personnel, confrontations avec le syndicat, nominations arbitraires et une gestion clanique de la structure pendant 3 ans , étaient les maux de l’anadeb.

À cela s’ajoute une disparition mystérieuse des budgets accordés que les services de contrôle sauront apprécier dont le vérificateur général. La structure a enregistré aucune mission depuis 2019. Autant de griefs qui ne plaident pas en faveur du DG actuellement incarcéré.

Des sources proches du dossier indiquent que le responsable remercié aurait emporté des documents comptables à son domicile. Ce qui expliquerait pourquoi mr Diallo cumulait les fonctions de DG et DAF.

D’ailleurs, il a refusé d’être audité sur son bilan en plus de s’etre heurté à une renonciation majeure : celle des présidents de producteurs de travailler avec lui depuis 2019.Comme l’ancien président du parlement, son parc automobile contient un Véhicule de l’Etat aux fins familiales. Une RAV4 immatriculée KA 3821.

Nul n’ignore le refus catégorique de Madani Mamadou Diallo de faire la passation, en foulant un décret pris au conseil des ministres.Ces raisons le conduiront hors des locaux de l’anadeb pour un lieu connu de personnalités telles que sidiki Diabaté, Adama Sangaré, petit guimba ou Ras Bath.

S’il était envisagé qu’il recouvre la liberté, son attitude derrière les barreaux a compliqué la donne. Les autorités de la transition entendent suivre ce dossier selon les orientations du Président Bah N’daw. Lors de son investiture, il n’a pas caché qu’aucune complaisance ne sera faite dans les dossiers relatifs aux détournements de deniers publics. Au DG Madani de rendre compte !

Souleymane Sangaré

Source : Échos Médias

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct