Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Adam Thiam : Une valeur exportable s’en est allée pour toujours

Si ses ultimes épreuves sanitaires n’avaient pas été ébruitées quelques heures avant son dernier soupir, la disparition d’Adam Thiam aurait provoqué plus de choc chez les confrères comme chez le public qu’il a souvent émerveillé par la lumière de ses idées. Journaliste dans l’âme et dans l’esprit, il était sans doute à la plume ce que son frère, Thiéro Hamed Thiam, était au micro. C’est du moins l’impression que le tendre «Grand Frère» a longtemps laissé aux abonnés et lecteurs du quotidien «Le Républicain» où il s’est révélé à travers sa captivante et irrésistible chronique politique.


La pertinence et la finesse de ses analyses lui ont valu d’être la référence de nombreux organes médiatiques étrangers sur les questions maliennes de diverses natures ainsi que sur les événements les plus chauds au Mali. De quoi constituer un enviable carnet d’adresses de journalistes célèbres, qui lui aura sans doute été d’une grande utilité dans ses fonctions de conseillers à la communication. Avant la présidence de la République où il a collaboré avec deux locataires et à laquelle mort l’a arraché, la nuit du jeudi 17 Mars 2021, ses prouesses dans le domaine auront été d’abord prouvées auprès de l’ancien président Konaré à la Commission de l’Union Africaine, au Bureau du Vérificateur Général, puis auprès de Dioncounda Traoré en tant qu’ancien président de la République par intérim. Et partout où il est passé, l’exploitation de son talent a dépassé les frontières de son champ professionnel de prédilection. En effet, plusieurs grands speechs des différentes célébrités côtoyées portent les marques de son éloquence, de sa finesse de style et des approches originales qu’on retrouve dans ses prestations journalistiques – et par lesquelles il a souvent subjugué les téléspectateurs d’Africable et de l’émission «Débat du dimanche».


Mais c’est bien dans le domaine du journalisme et dans les milieux journalistiques qu’il s’est plus illustré et s’est imposé comme une boussole incomparable pour ses confrères, tant par son intransigeance avec les règles et préceptes du métier que par son attachement aux vertus qui fondent la respectabilité de notre profession. Figure respectable au-delà des frontières maliennes, il aura entretenu jusqu’à son dernier souffle les dernières lueurs par lesquelles la presse malienne résiste encore à la perte de crédibilité aux yeux du monde extérieur. Dors en paix, tendre Grand-frère.

La Rédaction

Source: Journal Le Témoin- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct