Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

A Ségou, Mamadou Igor Diarra casse la baraque

Comme on devait s’y attendre, Mamadou Igor Diarra, a cassé la baraque, Place de l’Indépendance, à Ségou. Une foule immense et compacte attendait l’enfant du pays venu déployer ses propositions fortes qui dominent le débat politique depuis le début de cette campagne.

Les passages de Igor dans les émissions de campagne sont les mieux suivis car les maliens et les maliennes y découvrent  un homme sincère présentant un programme clair, au plus près de leurs préoccupations.

La cité des balanzans est le lieu où les ancêtres de Mamadou Igor Diarra ont écrit l’une des plus belles pages de l’histoire du Mali et de l’Afrique avec le royaume bambara de Ségou.  Ce royaume, fondé par les Coulibaly atteignit son apogée avec les Diarra et se faisait payer le tribut par des cités du Nord dont Tombouctou, la ville des 333 Saints. Cela montre l’étendue de sa zone d’influence.

Ségou, par son histoire, a forgé l’identité malienne fondée sur le courage  et le respect de la parole donnée.

Le meeting de Ségou a permis à Mamadou Igor Diarra de rappeler les hauts faits de ses  ancêtres et de dire, qu’aujourd’hui, à l’instar de feu son père le General Cheick Diarra, il s’inscrit dans cette mission pour remettre sur pieds ce grand pays qu’est le Mali.

Le programme présidentiel qu’il propose concerne jeunes, pêcheurs, cultivateurs, éleveurs, ouvriers, artisans, étudiants, entrepreneurs, commerçants,  médecins, militaires, et fonctionnaires.

Mamadou Igor Diarra a déclaré à Ségou concernant les maux dont souffrent ses concitoyens :’’ J’ai la formule, grâce à vous,  à vos inquiétudes que je partage, à vos attentes, à vos espoirs. Partisan de la politique du concret, je vous propose un projet de société radicalement novateur, une solution en 7 axes stratégiques, 12 grands travaux et 99 mesures concrètes capables de sortir le Mali de cet enlisement mortifère. Le Mali n’est pas condamné à l’inefficacité et à la délinquance étatique » et de  rajouter: «  je ferai de la protection de nos terres une priorité absolue.»

A la réponse pour faire face à la grave crise sécuritaire qui secoue le Mali, Mamadou Igor Diarra s’engage ,s’il est élu Président de la République, à utiliser 2300 milliards de francs CFA pour mettre sur pied l’armée et les forces de sécurité en vue de mieux  défendre l’intégrité du territoire et restaurer l’autorité de l’Etat sur toutes les régions du pays.

Des propos qui redonnent espoir aux ségoviens, ségoviennes et au Mali tout entier.

Abdoulaye Simpara

 Afrique Info

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct