Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

15e Conseil d’Administration de la CMSS sur l’AMO : la ministre, Mme Diéminatou, félicite le DG et son personnel

La ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou Sangaré, a présidé la 15ème session ordinaire du Conseil d’Administration de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) sur l’Assurance Maladie obligatoire (AMO). Au cours de cette session, la ministre, par ailleurs présidente du Conseil d’Administration, a félicité le directeur général de la Caisse, Ichaka Koné, et l’ensemble de son personnel, pour les résultats obtenus. C’était le 29 octobre 2021 à la direction de la CMSS.

Trois points étaient à l’ordre du jour de cette 15e session ordinaire. Il s’agissait de l’examen et de l’adoption du procès-verbal de la 14e session ordinaire du Conseil d’Administration de la CMSS sur l’AMO ; de l’examen et de l’adoption du rapport narratif sur la délégation de gestion de l’Assurance Maladie Obligatoire à la CMSS au titre de l’exercice 2020 et enfin des divers.

Tout d’abord, la ministre de la Santé et du Développement social, a contextualisé le cadre de la cérémonie. Une occasion donc pour elle de préciser que la Caisse malienne de Sécurité sociale est un organisme gestionnaire délégué de l’AMO qui, au terme de la loi n°09-15 du 26 juin 2009 portant institution du régime de l’Assurance Maladie obligatoire en République du Mali, doit tenir des sessions du Conseil d’Administration exclusivement dédiées à l’AMO.

Selon elle, la CMSS en tant que l’organisme gestionnaire délégué de ce régime assure le recouvrement des cotisations et leur reversement à la Caisse nationale d’Assurance Maladie (CANAM) ainsi que le remboursement aux prestataires des frais de soins inhérents à la maladie et à la maternité des assurés sociaux et les membres de leurs familles, conformément à la règlementation en vigueur. « A ce titre, la CMSS reçoit deux dotations de gestion de la CANAM : une dotation technique destinée à couvrir les dépenses techniques ; une dotation de gestion administrative destinée à couvrir les charges de fonctionnement occasionnées par la délégation de gestion de l’AMO à la CMSS », a-t-elle précisé.

Ensuite, la présidente du Conseil d’Administration de la CMSS a fait part des avantages de l’Assurance Maladie obligatoire. Selon elle, cette assurance contribue de façon significative à l’allègement du fardeau des dépenses de santé et connaît un engouement de plus en plus appréciable dans la perspective de l’opérationnalisation imminente du Régime d’Assurance Maladie universelle. « A titre d’illustration en 2020, il a été remboursé aux prestataires de soins toutes catégories confondues, un montant total de 23 712 370 124 FCFA pour les 2 995 675 feuilles de soins liquidées contre 23 975 934 256 FCFA pour les 3 290 528 feuilles de soins en 2019, soit une diminution de 1,01%. Cette légère diminution s’explique par la mise en place de nouvelles mesures tendant à minimiser les risques de fraudes et à maîtriser les dépenses à travers l’instauration du ticket d’accréditation pour bénéficier des prestations », a-t-elle souligné.

Aussi, en dépit de ces résultats encourageants, Mme Diéminatou Sangaré a constaté que des difficultés subsistent à la CMSS, surtout dans le fonctionnement de la délégation. « Je demeure convaincue que des réponses appropriées seront trouvées à ses difficultés en mettant en commun les efforts des différents acteurs du régime de l’AMO. Il me plaît de féliciter le directeur général et l’ensemble du personnel de la CMSS, pour les résultats obtenus et remercier les partenaires qui accompagnent la CMSS au quotidien », a-t-elle conclu.

Amadou Kodio

Source : Ziré

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct