Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Un imam malien refuse 50 millions f cfa du gouvernement pour un meeting

Le président du haut conseil islamique du mali, l’imam Mahamoud Dicko a refusé 50 millions f cfa du gouvernement pour organiser d’un meeting de sa structure prévu dimanche au Stade du 26 mars de Bamako, a appris APA samedi auprès de ses proches.

Ce refus a même fait l’objet d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et dans laquelle on voit des liasses posées aux côtés de l’imam Dicko dans un salon. Selon plusieurs sources, l’imam a tout simplement retourné cet argent proposé par le gouvernement, arguant qu’il n’en avait pas besoin.

Pour sa part, le gouvernement ne nie pas cette version, même s’il ne précise pas le montant. Dans un communiqué diffusé vendredi soir sur la télévision nationale, le gouvernement explique que : « Comme cela a toujours été, le gouvernement tient à réaffirmer sa solidarité et son soutien constant à toutes actions, à toutes manifestations, de toutes les confessions religieuses œuvrant pour le renforcement de la paix au Mali ».

Le communiqué fait aussi cas du refus de l’imam Dicko de prendre cet argent, avant de noter : « Le gouvernement prend acte du fait que la rencontre ne requiert pas d’assistance financière et formule ses vœux de réussite à cette rencontre dédiée à la prière pour la paix au Mali ».

Ce meeting intervient dans un contexte de tensions entre des religieux, en particulier le président du haut conseil islamique et le pouvoir. Il y a quelques mois, l’imam Dicko avait critiqué avec véhémence le projet d’éducation sexuelle complète que les autorités voulaient introduire dans le système éducatif. Ce projet a depuis été retiré.

AD/te/APA

 

Source: apanews

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct