Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Trump annonce la libération de trois Américains par la Corée du Nord

Le président américain Donald Trump a annoncé mercredi la libération des trois Américains qui étaient détenus par la Corée du Nord, précisant qu’ils étaient en route vers les États-Unis.

« Je suis ravi de vous informer que le secrétaire d’État Mike Pompeo est dans les airs de retour de Corée du Nord avec trois merveilleux messieurs que tout le monde a hâte de rencontrer », a tweeté M. Trump, précisant qu’il les accueillerait à leur arrivée à la base Andrews près de Washington jeudi à 2H du matin (6H00 GMT).

« Ils semblent être en bonne santé », a-t-il ajouté, en évoquant ces trois hommes.

Le président américain a ajouté que le chef de la diplomatie américaine avait eu « une bonne rencontre » avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. Il a précisé que la date et le lieu de sa rencontre à venir avec ce dernier avaient été fixés.

Kim Hak-Song travaillait pour l’Université des Sciences et de la Technologie de Pyongyang (USTP) lors de son arrestation en mai 2017. Il a été arrêté à la gare de Pyongyang alors qu’il montait dans un train pour rentrer chez lui, dans la localité chinoise de Dandong, sous l’accusation d’avoir commis des « actes hostiles » contre le gouvernement.

Kim Sang-Duk, également connu sous le nom de Tony Kim, avait été arrêté en avril 2017 au principal aéroport de Pyongyang alors qu’il tentait de quitter le pays après y avoir enseigné pendant plusieurs semaines. Il travaillait également pour l’USTP.

Kim Dong-Chul, un homme d’affaires et pasteur âgé d’une soixantaine d’années, a été condamné en avril 2016 à dix ans de travaux forcés après son arrestation pour subversion et espionnage.

AFP

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct