Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tiébilé Dramé, directeur de campagnes de Soumaïla Cissé : «Nous contestons à l’avance les résultats»

En moins de 48 heures des résultats provisoires du scrutin présidentiel du 29 juillet, le Directeur de campagnes du candidat Soumaïla Cissé a invité les Observateurs nationaux et internationaux de jouer pleinement leurs rôles.

Tiébilé Dramé, Directeur de campagnes du candidat de la coalition ‘‘Ensemble restaurons l’espoir’’ a animé une conférence de presse, lundi, dans la soirée, au QG de campagnes du candidat Soumaïla Cissé.

«La compilation des résultats est en cours, nous avons notre propre centre de compilation. Nous sommes en mesure de dire qu’il y aura un second tour entre IBK et Soumaïla Cissé», affirme Tiébilé Dramé, l’ère timide et moins nerveux.

Tiébilé Dramé, directeur de campagnes de Soumaïla Cissé : «Nous contestons à l’avance les résultats»

Debout comme un enseignant en classe, le conférencier a, d’abord, rappelé que le ‘’Takokélén’’ dont cherchait le candidat IBK a été un échec et Soumaïla Cissé l’a contraint à un second tour malgré son achat de conscience des électeurs.

«IBK a été incapable de remporter cette élection présidentielle dès le premier tour », ironise le conférencier sous l’ovation des militants qui ont rempli la salle refusant de céder la place aux journalistes alors que la rencontre est bien une conférence de presse.

Dans une salle ni climatiseur ni ventilateur remplie des militants pressés de connaitre la position de leur mentor, le Directeur de campagnes Tiébilé Dramé revient sur le communiqué du Gouvernement.

«Le Gouvernement a publié une liste de 716 Bureaux de vote qui n’ont pas été ouverts le 29 juillet », informe-t-il. Selon lui, ces Bureaux de vote sont repartis entre 12 circonscriptions électorales notamment Mopti et Tombouctou demandant au Gouvernement de publier également la liste complète de tous les Bureaux. Aussi, il faut rendre public la liste des villages, des communes où le vote n’a pas pu avoir lieu pour garantir la transparence.

Aux dires du conférencier, ces endroits où le vote n’a pas pu se dérouler étaient favorables au candidat Soumaïla Cissé. Poursuivant, il ajoute qu’il y a eu de bourrage d’urnes dans plusieurs localités du Nord notamment à Tarkit (8000 voix), à Gagando (plus de 3000 voix), à Talataye (6500 voix) et à Salam (8000 voix) au compte du candidat IBK contre zéro voix pour Soumaïla Cissé.

«Sans hésitation, il y a eu bourrage d’urnes, nous contestons à l’avance les résultats. Nous demandons le recomptage contradictoire des voix», lance le conférencier, avant d’inviter les observateurs nationaux et internationaux à jouer pleinement leur rôle.

Tiébilé Dramé, directeur de campagnes de Soumaïla Cissé : «Nous contestons à l’avance les résultats»

En 2000, rappelle-t-il, le candidat Abdoulaye Wade, au Sénégal,  était derrière son adversaire qui avait eu 41% au premier tour de la présidentielle. Au second tour, Abdoulaye Wade a gagné les élections. En 2012, toujours au Sénégal, Maky Sall avait eu 24% derrière le Président candidat sortant, Abdoulaye Wade ; mais, au second tour, Maky Sall a gagné également. En Côte-d’Ivoire, en 2011 entre le Président Laurent Bagbo et Alassane Dramane Ouattara, le même cas s’est produit.

Face à ses explications de Tiébilé Dramé, certains observateurs de la scène politique de notre pays estiment que le Mali n’est pas le Sénégal encore moins la Côte-d’Ivoire. «Il est important d’attendre les résultats officiels », selon eux.

En attendant les résultats provisoires du Ministère de l’Administration Territoriale, seul habilité en la matière, les Directoires de campagnes du Président IBK, de Soumaïla Cissé et ceux d’Aliou Boubacar Diallo et Cheick Modibo Diarra se positionnent pour un éventuel second tour.

Habi Sankoré

Source: Le SOFT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct