Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Soutien à une candidature unique au sein du M5: l’ANCD-Mali se désolidarise

Lors d’une conférence de presse organisée par l’Alliance pour la refondation du Mali (AR-Mali), le samedi 19 mars, les conférenciers ont déclaré que ‘’le Mouvement du 5 juinRassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) aura son candidat à la prochaine élection présidentielle’’. Ils ont insisté à dire qu’il n’y aura pas de candidature individuelle au M5 qui choisira un candidat pour défendra ses couleurs. Le président Modibo KONE a soutenu que le M5 travaillait à conquérir le pouvoir en vue de poursuivre le combat du changement engagé. Mais, visiblement cette position prise par l’AR-Mali n’est pas partagée par tous les partis membres du regroupement. Lors d’une conférence de presse, le président de l’Alliance des nationalistes convaincus pour le développement du Mali (ANCD-Mali), Alassane DEMBÉLÉ dit Alasko, s’est désolidarisé de cette décision de la branche politique du M5-RFP.

 

En réaction à la décision prise lors de la conférence de presse de certains partis politiques de l’Alliance pour la Refondation du Mali (AR-MALI), branche politique du M5-RFP dirigée par le ministre Modibo KONÉ, tenu le samedi 19 mars à la Maison de la presse, relative à la présentation d’un candidat unique au nom du M5 aux prochaines élections présidentielles, le 1er secrétaire à la communication de l’AR-Mali, Alassane DEMBÉLÉ, a animé une conférence de presse au siège de son parti sis à Badianbougou pour se démarquer de cette décision.
Le président de l’ANCD-Mali a désavoué la décision prise par des responsables de l’AR-Mali tout en précisant que l’Alliance n’a pas une vocation électoraliste.
Cette sortie présage un risque de bicéphalisme au sein de cette Alliance qui nourrit des ambitions présidentielles après la période transitoire. En tout cas, le Président de l’ANCD-Mali, Alassane DEMBÉLÉ, membre de l’Alliance pour la Refondation du Mali (AR-Mali), s’oppose catégoriquement à la présentation d’un candidat unique au nom du M5-RFP lors de l’élection présidentielle à venir.
« L’Alliance pour la Refondation du Mali (AR-Mali) avait un objectif précis et clair. Elle n’a pas vocation électoraliste », a précisé M. DEMBÉLÉ, avant de rejeter en bloc, au nom de ses camarades, la déclaration de Modibo KONÉ.
« Ce n’est pas normal que sur 57 partis politiques, une poignée de récupérateur avec à sa tête Modibo KONÉ, l’actuel ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du Développement durable ; Oumar Diallo, chef de cabinet de Modibo KONÉ et les récupérateurs Modibo KADJOKÉ et Mme ASCOFARÉ Oulématou TAMBOURA prennent des décisions à la place de l’Assemblée générale de AR-Mali », s’insurge Alassane DEMBÉLÉ.
Par ailleurs, a-t-il craché : « nous sommes tous signataires dans une plateforme électoraliste. Donc cette décision de Modibo KONÉ est nulle et sans effet ».
Il est à noter que le Président du parti ANCD-Mali, Alassane DEMBÉLÉ, et ses camarades ont rejoint la plateforme électoraliste ANW KO FASOKO ayant pour objectif de présenter un candidat unique lors de l’élection présidentielle à venir. Donc, selon eux, il n’est pas question qu’ils trahissent leur décision pour accompagner l’AR-Mali dans ce projet qui n’était pas dans ses objectifs initiaux.

PAR MODIBO KONÉ

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct