Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

SOMAGEP SA : une structure peu soucieuse de ses clients

La Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP), comme son nom l’indique est une structure spécialisée dans la gestion de l’eau potable au Mali. Elle est fournie par la Société Malienne de Patrimoine de L’Eau Potable (SOMAPEP) et placée sous la tutelle du ministre Malick Alhousseyni.

malick alhousseini maiga ministre energie eau visite edm somagep

Malgré un chiffre d’affaires prévisionnel de 24,38 milliards F CFA consacré aux principales composantes comme la vente d’eau, les travaux remboursables… la Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable (SOMAGEP) peine à satisfaire ses clients. La négligence des clients qui font une demande de branchement, les coupures d’eau intempestive sans préavis… sont devenus monnaies courantes au niveau de cette  structure indispensable aux populations maliennes.

Le vendredi 15 Septembre dernier, nous avons été témoin d’un fait qui confirme la mauvaise gestion de la SOMAGEP SA. En effet, un  tuyau servant de liaison au  quartier de Doumanzana Nafadji sis en commune I du District de Bamako et environnants en eau potable a été troué, provoquant du coup une presqu’inondation. En réalité, toutes les familles environnantes ont été touchées d’une manière ou d’une autre. Pire, même l’entrée du cimetière du quartier était sous les eaux.

Aux dires des riverains, plusieurs fois le service de dépannage de la SOMGEP a été alerté  afin de   faire face à la situation mais en vain. Pendant plusieurs jours, l’écoulement s’est poursuivi alors que des milliers de menages en manifestaient le besoin.

’Voici une des conséquences grave de la privatisation libérale capitalistique. La SOMAGEP sachant qu’il n’a rien à perdre se permet d’agir ainsi. Elle profite bien de cette situation de gaspillage car les compteurs des clients continueront de marcher. Ce qui engendrera un coût élevé chez le consommateur sans pour autant avoir consommé’’,  a déploré un client de la société.

Un animateur de la place ayant appris la nouvelle s’étonne en ces termes:‘’ pendant que des milliers de personnes font des kilomètres chaque jour à la recherche de l’eau potable dans le pays profond, la SOMAGEP dilapide l’eau potable à Nafadji. Nous sommes dans quel pays?’’, s’est-il interrogé. Et  d’ajouter que les dirigeants de la SOMAGEP sont indifférents à cette situation puisqu’ils sont à l’abri d’un tel calvaire.

L’ animateur en a ppelé à la prise de conscience des consommateurs de ce qu’ il qualifie de ”politique capitaliste” qui ne profite qu’à une petite minorité au détriment des masses populaires. ‘’Ils ont fait croire  que la privatisation allait changer la qualité du service en matière de ravitaillement d’eau, que le taux d’accès allait croitre. Pourtant, même les fous savent que le coût serait trop élevé. De la liquidation de la SOMAGEP à nos jours, plus rien n’a été bon pour nous les consommateurs’’, s’est-t-il désolé.

Comme pour confirmer l’incapacité de la SOMAGEP à satisfaire ses clients, dans l’après-midi du vendredi 15 septembre, Dr Guida Landouré, neurologue au CHU du Point-G écrivait ce qui suit: ‘’Encore une pénurie d’eau au Point G même pas à boire. En effet, vu qu’il ne sert à rien de critiquer sans proposer. De ce fait, je propose qu’on lance l’opération “Forage pour le CHU Point G” à travers des contributions de volontaires. J’irai certainement voir mon grand frère dont le slogan est: « Mali Ko, Oyé Yêrê Koyé ». Lui qui a déjà rempli la Commune 2 du District de Bamako de forages. Si ce n’est à des fins électoralistes, il devrait pouvoir offrir un forage au CHU du Point-G. D’ici là manifestons-nous!’, écrivait-t-il sur sa page Facebook. Pourvu que ce message atteigne l’honorable Hady Niangadou et qu’il vienne rapidement au secours du plus grand CHU du Mali…

En attendant la réalisation des 100.000 branchements promotionnels (sur 4 ans), tant clamée par la Direction, il convient de s’interroger sur la capacité de l’actuel Directeur Général, Boubacar Kane à bien gérer la structure. En tout cas, M. le ministre Malick Alhousseyni est plus que jamais interpelé.

Retenez que la SOMAGEP assure l’exploitation de l’eau potable sur toute l’étendue du territoire national. Mais aussi, le captage de l’eau brute et son traitement, le pompage et la distribution de l’eau traitée, le contrôle de la qualité de l’eau, la relève. S’y ajoutent la facturation et le service à la clientèle, la réalisation des branchements, la réalisation des extensions, entres autres.

Daouda Z KANE

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct