Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sikasso : LES PREPARATIFS DE LA VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VONT BON TRAIN

Une rencontre des forces vives de la Région de Sikasso, constituées des chefs de services régionaux, des associations et coopératives, de la société civile et des chefs coutumiers, s’est tenue, lundi dernier dans la capitale du Kénédougou sous la présidence du chef de l’exécutif régional Bougouzanga Coulibaly.
A l’entame des travaux, l’annonce a été faite par le gouverneur de Région, Ibrahim Boubacar Kéita sera à Sikasso du 22 au 24 novembre 2017.

presidentibrahim boubacar keita IBK inaugure marche poisson Sikasso

Toutes les sensibilités ont pris part à la réunion préparatoire, car Sikasso veut réserver au chef de l’état un accueil des grands jours. En 2015, le président IBK n’avait pas été convenablement accueilli à Sikasso, ont regretté beaucoup d’intervenants à cause des intempéries et surtout d’un problème d’organisation. Les Sikassois comptent relever ce défi le 22 novembre prochain.
La création des commissions de travail, les stratégies de mobilisation, d’accueil entre autres ont été passées au peigne fin. Selon le programme préliminaire, le chef de l’Etat aura un programme très chargé à Sikasso du 22 au 24 novembre.
Des escales sont prévues dans les grandes agglomérations sur le parcours comme à Bougouni, Zantiébougou, Koumantou et Niéna. A Sikasso, le clou de la visite sera le lancement de la campagne nationale de vaccination du cheptel qui aura lieu à Bougoula-Hameau à 5 km de Sikasso. Ensuite il y aura le lancement des travaux de construction de la route 2X2 voies devant traverser la ville, du Stade Babemba au carrefour de la route menant à Bobo Dioulasso et à Zégoua.
Au programme il y’a également l’inauguration de la station de pompage d’eau de Missirikoro, la pose de la première pierre de la chambre froide pour la conservation de la pomme de terre qui sera disponible en toute saison et enfin l’inauguration du pont de Kouoro-Barrage sur la route reliant Sikasso à Koutiala.
Les Sikassois ont soulevé plusieurs autres préoccupations qui seront portées à la connaissance de la délégation présidentielle au cours des différentes rencontres. Il s’agit entre autres de la création d’une université à Sikasso qui dispose du plus grand lycée du Mali, de l’aménagement de la rivière qui traverse une grande partie de la ville (le Kotoroni) dont les études de faisabilité avaient été menées en 2007.
Bref, Sikasso attend impatiemment le chef de l’Etat dans deux semaines.

Fousséini DIABATE
Amap- Sikasso

 

Source: Essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct