Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sénégal: Grève illimitée à l’Université Gaston Berger après la mort de Fallou Sène

A Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, la coordination des étudiants de l’Université Gaston Berger observe une « grève illimitée jusqu’à nouvel ordre » après la mort de leur camarade Fallou Sène dans les affrontements avec les forces de l’ordre.

Deuxième université publique du Sénégal, l’UGB avait, jusque-là, la réputation d’un centre d’excellence, où les étudiants travaillent dans le calme. Fallou Sène, âgé de 26 ans, est mort après avoir reçu une balle lors des manifestations de réclamation de leurs bourses d’études.

Le nom de Fallou inscrit au panthéon de la lutte estudiantine

Ce mercredi, la coordination des étudiants de l’UGB a tenu une assemblée générale, pour rendre un dernier hommage à leur camarade. A l’issue de cette réunion, les étudiants ont inscrit le nom de leur camarade, marié et père d’un enfant, « au panthéon de la lutte estudiantine ».

Alexandre Mapal Sambou, président de la coordination, informe que « la coordination des étudiants de l’UGB ne sera pas détournée de son combat, de sa lutte pour défendre les intérêts de ses membres ». Il a ainsi fait part de la consternation de ses camarades au sujet de ces événements qui ont également fait 21 blessés dont 18 gendarmes.

L’étudiant rappelle, par la même occasion, que ses camarades et lui ont bien le droit de réclamer leurs bourses.

Par ailleurs, il informe que « personne ne pourra arrêter (ce) combat jusqu’à la satisfaction totale de ce point » et que les étudiants « resteront toujours vigilants » pour que les responsabilités soient situées. Il pose ainsi les jalons d’un combat pour éviter que « le dossier de Fallou Sène ne tombe aux oubliettes comme les précédentes affaires de l’étudiant Balla Gaye et autres ».

Pour rappel, les manifestations estudiantines de réclamation des bourses ont déjà fait trois morts au Sénégal. Il s’agit de Balla Gaye, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar en 2001, de Bassirou Faye, en 2014, et Fallou Sène mort dans les mêmes circonstances mardi dernier. Tous ont été tués par balle.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct