Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

SECURITE ALIMENTAIRE : L’opération de la réserve régionale sur la table de discutions

Bamako accueil du 7 au 11 mai 2018, les assisses de l’Agence régionale pour l’agriculture et l’alimentation (ARAA). La rencontre s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation de la réserve régionale de sécurité alimentaire en Afrique de l’ouest.

 

La rencontre a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, qui avait à ses côtés le PDG de l’OPAM et le directeur exécutif de l’ARAA. Ces assisses au nombre de trois, interviennent dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest, financé par l’Union Européenne à hauteur de 56 millions d’euros.
Il s’agit dans la capitale malienne, de procéder à la validation de l’étude de capitalisation des bonnes pratiques de gestion des stocks de sécurité alimentaire, de l’élaboration d’un code de bonne conduite et de la réunion annuelle de la Cellule Info-Stocks 2018.
A en croire, Ousseini Salifou, directeur exécutif de l’ARAA, le projet d’appui au stockage alimentaire en Afrique de l’Ouest, à travers lequel sont organisés ces trois ateliers, s’inscrit dans la perspective d’opérationnaliser la Réserve régionale de sécurité alimentaire (RRSA) qui a été créée par acte additionnel adopté par les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.
« Cette réserve permet à la communauté régionale de répondre efficacement aux crises alimentaires et renforcer la résilience des ménages dans une perspective de sécurité et de souveraineté alimentaire régionales durables, par la promotion de systèmes de réserves complémentaires d’urgence aux trois échelles, locales, nationales et régionales » a poursuivi Ousseini Salifou.
Durant une semaine, les participants venus des différents pays de la Cédeao, vont échanger sur des questions de la Réserve régionale de même que les activités spécifiques de la cellule info-stocks du projet d’appui.
L’objectif est de rechercher des solutions visant à appuyer la Cédeao dans la mise en œuvre de sa stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire, fondée sur la complémentarité-subsidiarité entre trois lignes de défense pour faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles devenues structurelles dans la région.
Ces trois lignes concernent les stocks de proximité gérés par des organisations locales ou des collectivités décentralisées, les stocks nationaux de sécurité gérés par les Etats ou co-gérés par les Etats et leurs partenaires financiers et enfin la Réserve régionale de sécurité alimentaire, qui est complémentaire des deux premiers.
Lassine Dembélé, représentant le ministre de l’Agriculture, a fait savoir que le Mali est très engagé à accompagner cette initiative régionale au point qu’il n’hésitera pas à apporter sa contribution pour l’expression de la solidarité régionale en cas de crises alimentaires dans la sous-région.
Un accent particulier sera mis sur la capacité de la région à faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles devenues récurrentes.

Mariam Coulibaly

Les echos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct