Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rififi entre les tisserands : Le RPM au bord de l’implosion !

A l’issue des 3èmes  Assises du Rassemblement  Pour le Mali (RPM), un Collectif pour la Défense des Statuts et Règlements Intérieur du parti  (CDSRI-RPM) a vu le jour.  Ces frondeurs sont  principalement composés de : Me Baber Gano, Mahamane Baby, Moussa Timbiné, Zeinab Maïga. Ils sont farouchement opposés au président du RPM. Dont ils accusent  de : « violations des textes du parti », en l’occurrence sa désignation comme candidat naturel à la future présidentielle.  Lors  d’une conférence de presse,  tenue ce jeudi 17 février 2022 au siège du RPM en CV du District, le CDSRI-RPM a  exigé : « la tenue d’une conférence statutaire du congrès afin de pouvoir  désigner le futur candidat du Parti du Tisserand ». Evidemment, Dr Bocari Téréta  et ses partisans brillaient par leur absence.  Comme on peut le constater, plus rien ne va  au sein du RPM : ce parti  est  bord de l’implosion! Rappel  et analyse des faits !

Le 27 décembre 2021,  à la maison des Ainés de Bamako, une rencontre a lieu  entre le BPN-RPM et les élus.  Au lendemain de cet évènement, soit  du 28 au 29 décembre,  se sont  tenues au Palais de la Culture,  les 3èmes Assises du Comité Central du RPM.  Mais les résolutions et les motions spéciales prises par ces assises  sont vigoureusement  dénoncées  par le président du CDSRI-RPM et ses compagnons.

Dans  son costume  de Chef des frondeurs, Me Baber Gano juge qu’elles sont  « non conformes aux dispositions statutaires et réglementaires  du RPM ». Il  évoque l’article 43 du règlement intérieur du parti qui, selon lui,  est en contradiction avec les  décisions prises, notamment la désignation de Dr  Téréta comme futur candidat  naturel des Tisserands. D’après lui,  seul le Congrès est : l’instance habilitée  à modifier les textes du RPM et désigner un candidat à l’élection présidentielle.  Mais est-ce  seulement  l’application ou pas  des  textes du parti  qui divise  les ténors du RPM ? Bien sûr  que non : en réalité depuis la chute d’IBK, le parti des tisserands (privé de fonds publics) est  plus que jamais en état de déliquescence! Face à cette fronde, les partisans de Dr Téréta vont naturellement réagir. Et ça serait  désormais un bras de fer entre les deux tendances  sans aucun consensus possible !

Considéré  à tort  par certains analystes politiques comme étant  le nombril du pouvoir  IBK,  le RPM, dormant sur ses lauriers,  est demeuré  confronté à une guerre de clans et de leadership. Le parti n’a visiblement pas cherché à murir. Le père-fondateur  du parti,  feu Ibrahim Boubacar Keïta, dans sa position dominante de président de la république,  a malheureusement voulu qu’il en soit ainsi, en entretenant  la guerre de positionnement  entre  ses protégés. Ces derniers,  constamment obsédés par l’obtention d’un poste juteux dans la gestion des Affaires Publiques,  n’ont logiquement pu s’affranchir. A chaque Congrès, c’est IBK qui tranchait en dernier ressort dans les nominations aux postes du parti. Aussi,  durant tout le règne du mentor, le RPM fut faussement propulsé (à partir de tripatouillages électoraux) au rang de premier parti du pays. Mais sans jamais peser politiquement dans la gestion des Affaires publiques.

Ainsi, lors des désignations  au poste de  PM et d’autres portefeuilles ministériels, le RPM (en dépit de sa majorité absolue avec ses partis satellites à l’Hémicycle) n’était  jamais consulté par le président de la république  et père-fondateur du parti des tisserands. Dont les cadres n’avaient guère le choix  que de se contenter de strapontins  pour figurer dans les  Gouvernements successifs. Dont  aucune décision n’était d’ailleurs contestée à l’Assemblée nationale paradoxalement dominée par le RPM.  Résultat : à la Chute du mentor, l’édifice de carton RPM ne peut que s’écrouler. C’est justement ce  processus d’implosion auquel  on assiste actuellement. Le RPM va  inéluctablement imploser et  ça n’est qu’une question de temps !

Falaye Keïta

Source: Le Pélican

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct