Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rififi au sein du MDP : Le mouvement se désolidarise de ses membres présents dans les organes de la transition

Lors de la dernière rencontre de la série d’assemblées générales  organisées  sur le fonctionnement et les stratégies d’organisation du Mouvement Démocratique et Populaire  (MDP), le 11 septembre dernier, il a été décidé de se pencher sur la question des membres au CNT et au gouvernement. Suite au constat d’un long moment déconnexion, le MDP a décidé de ne plus les reconnaitre comme leur représentants.  C’était dans le hall de la Radio Kayira.

« Le MDP n’a plus de représentant ni au CNT ni au gouvernement » a décidé, lors de cette rencontre, les militants et sympathisants du Mouvement Démocratique et Populaire  (MDP). Initié pour échanger sur le fonctionnement et les stratégies d’organisation du Mouvement Démocratique et Populaire  (MDP), les acteurs  de ce mouvement ne se sont pas empêchés de se  pencher aussi sur la question de l’articulation des activités des membres du MDP présents au CNT et au gouvernement, deux organes de la transition en cours au Mali. Suite au « constat des défaillances réelles de collaboration à ce niveau », le Mouvement Démocratique et Populaire  (MDP) a donc décidé, de façon unanime, de se désolidariser de ses camarades présents  dans ces institutions après  plusieurs tentatives d’échanges.

Concernant le processus de transition en cours aussi, l’assemblée générale du MDP a souligné une inertie du gouvernement de transition à venir à bout des difficultés existant. « L’AG a retenu après analyse les conclusions de l’inertie du gouvernement actuel civilo-militaire du M5-RFP et du CNSP face aux dangers sécuritaires, alimentaires et de justice. Pis, nous constations une aggravation des problèmes qui assaillent les maliens ayant fait l’objet de l’insurrection populaire qui a vu l’intervention du CNSP le 18 aout 2020 » ont indiqué les responsables avant d’ajouter que « la dislocation prévisible du M5-RFP, et le jeu sournois, trouble du CNSP expliquent la perte de légitimité de ces deux structures qui ont été incapables d’assurer leur cohésion interne, de donner des réponses énergiques aux préoccupations des masses ».

Par ailleurs, ces cadres ont  noté  que cette décision de non représentativité du MDP du CNT et du Gouvernement ne dispense pas le mouvement de contribuer pour le bon déroulement de la transition dont l’action du MDP a permis l’avènement .

Issa Djiguiba

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct