Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

RESTAURATION DU CLIMAT DE PAIX ET DE SECURITE D’ANTAN :Les démarches du PM Soumeylou Boubèye Maïga inspirent confiance

Cinq mois après sa nomination au poste du Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga de par ses actions, rassure plus d’un dans le cadre de retour à la paix au Mali. Ses multiples sorties extérieures suscitent de la confiance et démontrent à suffisance que la lutte contre le terrorisme et les narcotrafiquants ne peut se faire de manière solitaire.

 

Le retour du Mali à la paix est la préoccupation unanime et angoissante de tous les Maliens épris de sens élevé de patriotisme. Mais, ce retour passe inéluctablement par la coopération zonale, sous-régionale et internationale avec les pays voisins, amis et partenaires stratégiques. Ceci, le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga en est conscient. Comme l’attestent ses premières actions à son arrivée à la Primature, marquées par des audiences accordées à certains Diplomates accrédités dans notre pays dont le premier à être reçu fut l’Ambassadeur d’Algérie.

Très vite, le PM a pris son bâton de pèlerin pour sillonner la Région et certaines capitales étrangères. C’est dans ce cadre qu’il s’est  rendu, en premier lieu, en Algérie, où a eu lieu le processus de négociations entre frères maliens. Processus de dialogue ayant abouti à l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale issu du processus d’Alger. Tour à tour, le Chef du Gouvernement s’est rendu à Alger, Rabat, Ouagadougou, Niamey, Abidjan, Nouakchott et Dakar où il a, partout, porté le message de paix et a plaidé pour la conjugaison des forces contre le phénomène d’insécurité devenu un véritable fléau qui pèse sur l’espace commun, le Sahel. Au cours de ses missions effectuées à l’Extérieur, il a plaidé aussi pour le raffermissement des relations de coopération bilatérale et multilatérale. Cela, dans le cadre de la coopération économique, commerciale, sécuritaire et de la gestion concertée des frontières.

Le jeudi 24 mai dernier, ce fut le tour de Guinée Conakry où il a effectué une visite de travail. Le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga y était porteur d’un message du Président Ibrahim Boubacar Kéïta à son homologue guinéen, le Professeur Alpha Condé. Il était accompagné du Ministre des Mines et du Pétrole, Pr. Tièmoko Sangaré, et de celui de la Sécurité et de la Protection civile, Général de Division Salif Traoré.

«La dynamique nouvelle imprimée par le Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga se veut de privilégier un dialogue direct et la concertation avec les voisins de notre pays sur les questions d’intérêt commun », précise le Communiqué gouvernemental ayant annoncé ce voyage.

À Conakry, Soumeylou Boubèye Maïga a eu un tête-à-tête avec son tout nouveau homologue guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, avec qui il a évoqué le renforcement des relations de coopération et de bon voisinage entre nos deux pays et échangé également sur la lutte contre le terrorisme devenu un défi majeur au plan sous-régional en général. Au plan sécuritaire, les deux pays œuvreront au  renforcement de leur coopération transfrontalière.

Les deux Premiers Ministres ont co-présidé une séance de travail élargie aux deux Délégations où ont été abordées des questions de coopération bilatérale dans le domaine économique, commercial, des mines et de la sécurité le long de nos frontières.

Le Premier Ministre s’est entretenu avec le Président Alpha Condé au Palais Sékoutouréya sur l’évolution globale de la situation sécuritaire dans notre pays et  la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale issu du processus d’Alger.

«Je lui ai fait le point de l’évolution globale du Mali, sur le plan politique, sur le plan sécuritaire, surtout que nous avons un contingent guinéen chez nous. Sur ces questions, il a estimé que nous sommes sur une bonne dynamique et qu’il était important que le pays continue de se stabiliser dans la Démocratie, dans la sécurité, puisque nous avons des liens indissolubles. Il nous apporte son soutien, pour tous les efforts qui sont faits et il m’a instruit de transmettre au Président IBK son soutien, son amitié et son accompagnement pour les étapes à venir», a fait savoir Soumeylou Boubèye Maïga.

Sur les questions économiques et gestion concertée des frontières, le PM a déclaré : «C’est des questions sur lesquelles nos deux pays sont très impliqués ; notamment sur le plan sécuritaire au niveau de nos frontalières, même s’il y a des liens indissolubles entre nous, nos populations, de temps en temps, nous avons des incidents. Nous allons voir comment nous pourrons endiguer et éviter ces incidents».

Sur le plan minier, le Premier Ministre malien a expliqué que les deux pays sont préoccupés par « l’explosion de l’orpaillage qui, n’est qu’une activité informelle.

Et le PM Maïga d’indiquer: «Nous faisons de part et d’autre des efforts pour rendre cette activité plus facile à cerner et à l’intégrer dans nos structures formelles. Bientôt nous allons soit à Bamako ou à Conakry avoir des échanges approfondies».

Cyril ADOHOUN

L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct