Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Remaniement Ministériel : Un grand chamboulement en vue du gouvernement

Très attendu, le remaniement ministériel ne saurait tarder au regard de la nouvelle configuration politique. Un grand chamboulement qui verra le départ certainement en masse de certains ministres. Qui sont les partants et surtout les raisons profondes de leurs départs ? Notre analyse.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le chef de l’Etat veut réussir son projet de société et a besoin de plus de consensus autour de lui. Un gouvernement d’union nationale ? Pas tellement mais tout laisse croire une certaine ouverture pour permettre à différents bords politiques et autres de l’accompagner dans sa mission de renaissance du pays.
Pour ce faire, des ministres comme Nina Wallet Intallou de l’Artisanat et du Tourisme, Diallo Ramatoulaye Ndiaye de la Culture, Mme Kané Rokiatou Maguiraga de l’Elevage et de la Pêche, Alhassane Ag Moussa du Commerce et de la Concurrence , Me Jean-Claude Sidibé des Sports, Pr. Abinou Témé de l’Education nationale, Lassine Bouaré de la Paix, de la Cohésion sociale et de la Réconciliation nationale, Sambou Wagué de l’Energie et de l’Eau, Adama Tiémoko Diarra du Plan et de la Statistique, Kamissa Camara des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Safi Bolly de la Modernisation de l’administration et de la Transparence de la vie publique sont annoncés sur la liste de départs.
Par contre, le général de division Salif Traoré de la Sécurité et de la Protection civile est attendu dans une ambassade.
Dans le lot des ministres qui vont changer de portefeuilles, il y a Arouna Modibo Touré de l’Economie numérique et de la Communication, Thierno Oumar Hass Diallo des Affaires religieuses et du Culte, de même Baba Moulaye, Soumana Mory Coulibaly et Mme Traoré Seynabou Diop.
Au cours de cette vaste mutation, Amadou Goïta, porte-parole du gouvernement risque gros, car son poste est convoité par le parti présidentiel, le RPM. A cet effet, il changerait simplement de poste ministériel. Plus qu’une rumeur, c’est une information persistante, des noms comme Diarra Raky Talla de la Fonction publique, Boubou Cissé de l’Economie et des Finances ainsi que le Pr. Tiémoko Sangaré de la Défense et des Anciens combattants sont cités pour être chassés du futur gouvernement.
En attendant, c’est la veillée d’armes au sein des différents états-majors des partis politiques : majorité, centre et même au sein de certaines entités de l’opposition.
Le dialogue politique pour réussir la révision constitutionnelle et pour faire face aux défis sécuritaires et autres est la raison de ce remaniement ministériel. Nos sources précisent tout de même que le Premier ministre restera pour conduire cette nouvelle équipe de choc.

Awa Camara

La Lettre du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct