Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Presse malienne : L’ADEPM contre la situation misérable des journalistes

Pour une meilleure réussite de la transition, le parti l’Alliance Démocratique du Peuple Malien (ADEPM) invite les nouvelles autorités de la transition à mettre en place un cadre d’échanges avec la presse nationale pour une meilleure communication sur les activités de la transition.

 

Dans un communiqué publié ce mardi 29 septembre 2020, le parti du coq a félicité et encouragé la presse malienne dans sa globalité avec un accent particulier à la presse privée. Pour lui, le rôle de la presse a été très capital dans le dénouement de la crise sociopolitique, à travers les productions dans la presse écrite et en ligne, les débats sur les radios et sur les télévisions.

Le parti ADEPM est engagé contre les mauvaises conditions de traitement des journalistes et de la presse de façon générale. Il suggère la soustraction d’un forfait d’un milliard de FCFA au budget du financement des partis politiques. Selon le parti Alliance Démocratique du Peuple Malien, la presse, en plus de son rôle d’information, de sensibilisation, d’orientation et d’investigation, joue également un rôle de formation citoyenne. De ce fait, le parti propose au gouvernement de transition politique de mettre l’accent sur la presse nationale pour une meilleure réussite de cette transition et la mise en place d’un cadre d’échanges entre les autorités de la transition et la presse malienne pour une meilleure communication sur les activités de la transition.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct