Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présidence du CNJ-MALI: M.OUSMANE DIARRA dit GOUSNO se prononce !

C’est dans la salle de conférence du Carrefour des jeunes ce jeudi 12 Septembre 2019 que M.Ousmane DIARRA dit GOUSNO s’est déclaré candidat pour la présidence du Conseil  National de la Jeunesse du Mali avec à la clé un projet bien ficelé  pour la jeunesse lors du lancement de sa campagne. Ce lancement a été une réussite pour le candidat GOUSNO qui a tenu à remercier ses nombreux partisans et sympathisants venus pour l’occasion.

La succession de M.Souleymane Satigui SIDIBE se prépare après deux mandats à la tête du Conseil national de la jeunesse du Mali et pour se faire c’est la région de Ménaka qui abritera du 27 au 28 novembre le 6 ème congrès de renouvellement du bureau du CNJ-Mali.

Malgré le contexte sécuritaire difficile, les jeunes du Mali sont décidés à aller tenir leur congrès à Ménaka. Au total 203 délégués et 50 observateurs sont attendus à ce congrès qui est la plus haute instance du CNJ-MALI.

Pour le candidat M.OUSMANE DIARRA dit GOUSNO, c’est l’occasion pour que la jeunesse malienne s’implique dans la gestion du CNJ-MALI. Avec comme slogan de campagne “Ensemble, C’est possible pour un CNJ au service de la jeunesse ! “, GOUSNO comme l’appelle ses amis veut changer la donne au sein de ce conseil. Âgé de 34 ans, M.Ousmane DIARRA, titulaire d’une maitrise en Droit Privé, est un cadre de l’administration. Il rentre dans le mouvement associatif en 2003 à travers l’Association des Élèves et Etudiants du Mali-AEEM où il fit élu la même année Secrétaire Général du Comité AEEM du lycée Askia Mohamed de Bamako.

En Décembre 2003 il fait son entrée au Bureau de la Coordination Nationale de l’AEEM, à l’issue du 13ème congrès ordinaire de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali (AEEM).

Après son succès au baccalauréat malien session de juin 2004, il est orienté à la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques de Bamako (FSJE) en janvier 2005.

Ainsi, il est élu successivement :

De février 2005 à Avril 2009 responsable de classe de la première année à la 4ème Année, en Avril 2005 Secrétaire Général Adjoint du Comité année de la FSJE, une première fois pour un Etudiant de la première année d’accéder à ce poste, en Avril 2006 il est élu premier Secrétaire Général du Comité AEEM de la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako entant qu’étudiant de la 2ème année. Il est reconduit à ce poste avec statut de Secrétaire Général du Bureau de Coordination de l’AEEM en Avril 2007, 2008 et 2009 où il termina ses études, en Janvier 2009, il est  Président de la Promotion Droit Privé 2004-2008 baptisée Promotion Mory SININTA, ancien Magistrat à la Retraite , en Mars 2011,il est devenu  Président du Mouvement Patriotique pour la Justice et légalité, une association de la société civile.

A l’heure actuelle, il est le 4ème Vice-Président du Comité Exécutif National du CNJ-MALI et membre de plusieurs associations de jeunes. Véritable homme de terrain, il s’est donné le temps de sillonner toutes les régions du Mali pour aller à la rencontre des jeunes.

“Pour une jeunesse émergente et épanouie, plus que de la volonté politique de nos dirigeants, plus que des programmes et politiques de développement de la jeunesse, il faut des organisations de jeunesses fortes.” Dixit M.OUSMANE DIARRA.

Sa vision est de faire du CNJ-MALI une véritable force de proposition de solutions aux plus grands défis de la jeunesse malienne, faire des jeunes des acteurs  engagés pour le développement du Mali, faire la promotion de l’emploi des jeunes à travers l’entrepreneuriat, la formation et le renforcement des capacités des jeunes afin qu’ils puissent s’installer à leur propre compte et enfin de faire de la jeunesse, l’actrice de la consolidation de la paix, de la réconciliation et de la coexistence pacifique.

Pour ce congrès, l’innovation majeure pour bannir toute forme de violence est l’existence des textes qui  prévoient l’exclusion des candidats qui useraient de la violence physique ou verbale. Pour sa part, M.Ousmane DIARRA dit GOUSNO, se dit prêt à accepter le résultat qu’il soit positif ou négatif dans le calme et la tranquillité. Il prône la paix et est ouvert à tous les jeunes.

 

AFANOU KADIA DOUMBIA Stagiaire

Malijet

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct