Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Police de proximité : Collaboration entre les acteurs de la chaine pénale et la population

La police de proximité se matérialise davantage. La Chaine pénale et population de la commune I de Bamako main dans la main afin de favoriser un climat de confiance et de bonne collaboration.

L’enceinte du Commissariat de Police du 12ème Arrondissement a abrité le vendredi 10 janvier 2020, une rencontre d’échanges entre les jeunes de la Commune I du District de Bamako et la chaine pénale (Justice, Police, Gendarmerie). Cette activité s’est tenue sous forme de conférence débat en présence du Procureur de la Commune I, Me Abdramane Mohamed MAIGA, du Directeur de la Sécurité Publique, le Contrôleur Général Moussoudou ARBY, du Commissaire Divisionnaire Hamadou Ag ELMEHDI, du Commandant de la Brigade territoriale de Sangarébougou, des chefs religieux et coutumiers et une immense foule.

Etaient également présents, le représentant du Maire de la Commune I, le représentant du CapDH, M. Lamine KONE et le Président du Conseil de la Jeunesse de la Commune I, M. Idrissa SISSOKO. L’objectif était de créer un cadre d’échanges et de partage entre les acteurs de la chaine pénale et les jeunes afin de favoriser un climat de confiance et de bonne collaboration entre les différentes parties.

En effet, dans les soucis de créer des conditions facilitant la collaboration entre les acteurs de la chaine pénale et la population, le Centre d’assistance et de promotion des Droits Humains (CapDH) en partenariat avec le point focal du comité Syndical de la Police Nationale (SPN-CSTM), le Sergent-chef Sékou Niaré et avec l’appui financier de l’Ambassade du Royaume de Danemark, a organisé cette activité.

Le Commissaire Divisionnaire Hamadou AG ELMEHDI, dans son message de bienvenu a adressé ses sincères remerciements aux initiateurs de cette activité dont l’importance n’est plus à démontrer et ainsi qu’à ceux qui ont effectué le déplacement. Il s’est réjoui de cette rencontre avant d’affirmer que : « Ce rendez-vous d’échanges s’inscrit en droite ligne du concept de la Police de Proximité, une réalité concrète, viable, visible et réalisable afin de briser le mur de la méfiance, de la peur et de l’incompréhension entre la population et les acteurs de la chaine pénale, lesquels n’agissent que dans l’intérêt supérieur de cette même population, qui malheureusement ignore le plus souvent cette indéniable logique ».

Quant au représentant du CapDH, M. Lamine KONE a salué les autorités pour la réalisation de cette activité qui renforcera sans doute la collaboration entre la chaine pénale et la population. « Nous sommes persuadé que cette bonne collaboration entre les jeunes et la chaine pénale sera un facteur déterminant pour rapprocher la justice des justiciables, le respect des droits des citoyens et la consolidation d’un état de droit » a-t-il affirmé. Il a par la suite réitéré ses remerciements au partenaire financier de son appui indéfectible pour la réussite de cette activité.

Au cours de cette rencontre d’échanges et après l’observation d’une minute de silence à la mémoire des hommes tombés sur le champ d’honneur, un bref exposé sur le rôle, le fonctionnement et les difficultés de la chaine pénale a été fait par le représentant de chaque structure à savoir la Justice, la Police et la Gendarmerie. L’occasion était bonne pour les participants de poser des questions mais aussi de donner des contributions pour consolider le lien de confiance entre la population et la chaine pénale.

C.A

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct