Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Opérations antiterroristes des Forces armées maliennes : Des terroristes neutralisés, d’autres interpellés

Sous la puissance de feu des militaires maliens, les terroristes de plus en plus fébriles adoptent « l’évitement » et se confondent dans la population en maintenant des intimidations. En débandade, leurs capacités de nuisance reposent sur les poses d’engins explosifs improvisés. Sur la base des opérations « Maliko et Kèlètigui », des biens appartenant aux terroristes ont été récemment interceptés par les FAMa, en plus de l’interpellation de plusieurs suspects dont 3 européens qui sont relâchés.

Dans son communiqué du 12 avril, le chef d’Etat-major général des Armées s’enthousiasme pour une autre bonne nouvelle. Les terroristes désormais pris par peur procèdent au sabotage des réseaux GSM et aux tirs indirects sur les emprises. Présentement, ils ont comme mode d’action la prise des populations civiles comme boucliers humains, à lire le communiqué. Selon le chef d’Etat-major général des Armées, les FAMa maintiennent la dynamique offensive de recherche et de destruction des terroristes et de leurs sanctuaires, dans le cadre de l’opération Maliko et Kèlètigui. « Les FAMa continuent de conduire leurs activités de routine avec la sécurisation de foires, les escortes, les relèves et les patrouilles de sécurisation des personnes et de leurs biens », indique-t-on dans le communiqué. Les militaires sont en train de procéder à l’intensification de la recherche du renseignement et aux contrôles des zones particulièrement au centre et au sud du pays. Cela, avec certaines actions majeures. Ainsi, du 5 au 12 avril 2022, une patrouille menée par les FAMa a permis, dans la zone d’Ansongo, l’interpellation de 10 suspects qui ont été mis à la disposition des autorités compétentes, pour des fins d’enquêtes. Aussi, les contrôles ébauchés dans les secteurs de Gao et Fala se sont soldés par l’interception de 27 têtes d’animaux, en plus de la saisie de 3 barriques de 200 litres et de nombreux bidons remplis de carburant, soit environ 2085 litres appartenant aux ennemis du pays. Aussi, le chef d’Etat-major général informe que d’autres résultats encourageants ont pu être obtenus dans l’opération Maliko. La zone de Mourah, dans le cercle de Djenné reste toujours sous la haute surveillance des militaires maliens, suivant son communiqué. A Youmarou, dans la région de Mopti, les opérations ont permis l’interpellation de 6 terroristes et la récupération de 257 sacs de céréales constituant la zakat perçue auprès de la population, souligne-t-on. Suite à une attaque des dozos à Tientienbougou, dans la zone de Niono, la patrouille faite par les militaires a permis, le 4 avril dernier, l’interpellation de 2 suspects. Et le détachement des FAMa opérant à Diabaly a procédé, le 10 avril, à l’interpellation de 5 suspects dont 3 ressortissants européens, informe le chef d’Etat-major. Les militaires ont neutralisé, dans la région de Nara, deux (2) terroristes et saisi 33 panneaux solaires, un (1) congélateur, (4) batteries, 1 groupe électrogène, 1 régulateur, 1 pompe à eau, 3 tonnes de petits mil, 7 sacs de riz, 1 sac d’arachide et plusieurs autres pièces de rechange de motos, ressort-on dans le communiqué. À cela s’ajoute la patrouille d’opportunité ayant permis la neutralisation d’un (1) GAT sur l’axe Sébabougou-Diéma. Se fiant à cette prouesse des militaires sur le front, le chef d’Etat-major général rassure que les efforts sont en cours pour la sécurité des personnes et de leurs biens.

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct