Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Opération SAMA II : Sale temps pour les terroristes dans le Gourma malien

Au cours d’une opération de contrôle de zone élargi dans le Gourma malien, le 26 août 2020, une compagnie malienne de la force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) a découvert un important plot logistique des groupes armés terroristes (GAT). Bilan de cette opération : une vingtaine de motos, des moyens de communication et une importante quantité de carburant saisis.

Dans la continuité de l’opération Sama 1, qui s’est achevée le 31 juillet 2020, Sama 2 a pour objectif de rétablir la situation sécuritaire et restaurer la confiance des populations dans la zone du Liptako Gourma, en liaison avec les armées nationales et les forces partenaires.

Dans cette phase de l’opération, la force conjointe du G5 Sahel effectue des contrôles de zone élargi et bénéficie notamment du soutien 3D des forces nationales et de Barkhane. La priorité reste le retour progressif de l’Etat dans la zone des trois frontières, grâce à la mise en place de projets civilo-militaires structurants.

Le 26 août 2020, au cours d’une opération de contrôle de zone élargi dans le Gourma malien, une compagnie malienne de la force Conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) a découvert un important plot logistique des groupes armés terroristes (GAT). Bilan de cette opération : une vingtaine de motos, des moyens de communication et une importante quantité de carburant saisis.

Deux semaines plus tard, à Kobo, lors d’une reconnaissance offensive, cette même compagnie de la FC-G5S a porté un nouveau coup aux GAT. Bilan de cette opération : un Toyota Prado détruit, quatre motos, du matériel médical, des treillis militaires et des radios appartenant aux GAT ont été saisis.

Lors de ces deux opérations, les GAT présents sur place à l’arrivée de la force conjointe ont choisi de fuir le combat. Dans cette région où ils sont pourtant nombreux, leur tactique d’évitement est illustrative d’un rapport de force défavorable et d’une certaine désorganisation. La FC-G5S démontre quant à elle une bonne capacité de mobilité en cette saison des pluies, menant à bien ses missions de contrôle de zone, malgré des axes dégradés.

Le 15 septembre, une colonne foraine a été organisée dans la région de Tessit par les Forces Armées Maliennes (FAMa) et la Force Barkhane. Ces colonnes foraines ont pour but d’apporter une première réponse en matière humanitaire dans des zones relativement enclavées et touchées par le terrorisme.

Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre des objectifs stratégiques de la FC-G5 Sahel, cherche à favoriser le retour progressif de l’autorité de l’Etat dans les zones frontalières. Ainsi, la Force conjointe a participé à la sécurisation de cet évènement mais également à la distribution de dons et à l’organisation d’une aide médicale au profit de la population.

De nombreuses autorités civiles et militaires étaient réunies à cette occasion comme le gouverneur de Gao, le sous-préfet de Tessit, le premier conseiller de l’Ambassade de France à Bamako et des représentants de la Minusma et de la Force Barkhane.

Wassolo

Source: Le Débat
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct