Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

MOUSSA MARA LORS DE LA PREMIÈRE CONFÉRENCE RÉGIONALE DE YELEMA SIKASSO

« Nous ne sommes pas un parti de pyromanes… parce qu’il y a des leaders politiques qui applaudissent quand le pays tombe ».

La section régionale de Sikasso du parti Yèlèma a tenu sa première conférence du 30 au 31 mars 2019 dernier dans la cité du Kénédougou. Une conférence au cours de laquelle responsables et militants ont échangé sur  la situation du parti au niveau national, régional et local. Les questions électorales ont été passées en revue  de même que de nouveaux objectifs sont fixés par les militants et les premiers responsables. Présent aux côtés des siens, le président Moussa Mara a fait savoir que son parti n’a pas besoin d’être au pourvoir avant de « contribuer » à sortir le pays du trou actuel.

Ils étaient nombreux à prendre d’assaut l’hôtel Zanga de Sikasso pour participer à la première conférence régionale de la section Sikasso du parti Yèlèma. La cérémonie d’ouverture de la conférence était présidée par le président national Moussa Mara. Ce dernier a appelé les militants à plus de sérieux dans les échanges. « Le parti, c’est vous, sans vous, nous n’existerons pas », a lancé Moussa Mara à sa prise de parole. Il a expliqué aux différents représentants des sections qui composent la région de Sikasso que le parti Yèlèma sera un vrai parti de changement.

En effet, la conférence régionale Yèlèma Sikasso a non seulement abordé la situation du parti au niveau national, régional et local  mais aussi a passé en revue les différent scrutins et tiré les conclusions des élections passées avant de se projeter sur  celles à venir.

L’occasion pour le Premier responsable de rappeler aux Militants que « Yèlèma est différent des autres partis ». Il a souligné l’importance pour ces derniers de connaitre les fondements du parti pour pouvoir assumer et de continuer à grandir. « Le parti Yèlèma n’est pas comme les autres partis. Il est différent et pour que nous puissions assumer cette différence, nous devons connaitre les fondements, ceux sur quoi le parti est fondé. C’est ce qui va nous permettre d’assumer notre différence et de continuer à grandir et d’être bientôt le parti de l’avenir de notre pays», a martelé Moussa Mara aux militants.

Partant, il a fait savoir à ses militants que le pays va mal. D’où le parti a un rôle et une responsabilité vis-à-vis de cette situation pour que « le Mali puisse sortir de cette situation ». Pour l’ancien Premier Ministre d’IBK,  son parti n’a pas besoin « forcément d’être au pouvoir pour contribuer ». Avant d’ajouter : « tout ce que le parti peut faire pour que les Maliens se retrouvent et pour qu’ensemble nous sortions le Mali en dehors du trou dans lequel nous sommes, le parti le fera ». 

PAR KADOASSO I.

Source: nouvelhorizonmali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct