Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : le calendrier des futures échéances électorales est connu

L’annonce a été faite le 14 avril dernier, lors d’un point de presse, par le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga.

 

Dans le strict respect de la charte de la transition, adoptée lors des journées de concertation nationale du 10 au 12 septembre 2020 et la feuille de route qui assignent aux autorités de la transition l’organisation des élections générales, le Ministère en charge de ces scrutins présente le chronogramme du referendum et des élections générales à venir.
Ainsi, le dimanche 31 octobre 2021, aura lieu la première échéance électorale. Il s’agit du referendum pour la révision constitutionnelle. « Pour le referendum, il est tenu compte du temps nécessaire aux consultations, à l’élaboration du projet de constitution, à son examen en Conseil de Ministres et à son adoption par le Conseil National de Transition », indique le Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation. Pour cette procédure de consultation, d’élaboration et d’adoption, selon le document, il est prévu une durée de cinq mois à compter du mois d’avril. « Ce délai devra permettre de recueillir et de prendre en compte les aspirations du peuple malien dans toutes ses composantes », se justifie-t-il.
Pour le scrutin des Conseillers des collectivités, à savoir, des conseillers communaux, des conseillers de cercle, des conseillers régionaux et des conseillers du District, la date du dimanche 26 décembre 2021 a été retenue. En ce qui concerne cette élection, le Ministre rappel que le mandat des conseillers communaux, renouvelés en 2009, sont arrivés à expiration en 2013 et on fait l’objet de deux prorogations dont la deuxième datant de 2015, les maintient en fonction jusqu’à l’installation de nouveaux conseils. « Il devient donc impérieux de renouveler les conseils des collectivités au terme du mandat des conseillers communaux afin de rétablir et de renforcer la légitimité des organes des collectivités territoriales », explique le lieutenant-colonel Abdoulaye Maiga. Ces élections se tiendront en même temps « afin d’éviter de convoquer les électeurs de façon répétitive, source d’épuisement et par conséquent de baisse du taux de participation », dit-il, tout en justifiant que c’est aussi dans le but de réduire le coût des scrutins.
Le rendez-vous pour élire le futur Président de la République et les députés, sera également fait d’une pierre deux coups. Le premier tour des deux élections se feront concomitamment le dimanche 27 février 2022. « Les seconds tours, le cas échéant, sont prévus, respectivement pour le dimanche 13 mars 2022 et le dimanche 20 mars 2022 », annonce-t-il.

 

Aly Asmane Ascofaré

Source : Canard Déchaine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct