Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le VIH Sida : Le projet Atlas lancé

Le projet Atlas, (Autotest VIH, libre d’accéder à la connaissance de son statut) a été officiellement lancé mercredi 19 juin 2019 à Bamako lors d’une cérémonie qui a enregistré la présence de nombreuses personnalités, dont, entre autres, le ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, la directrice du projet, Clémence Doumenc-Aïdara, et la Directrice pays de l’Onusida, Félicité Nsabimana Ndimira.

Atlas consiste à offrir aux personnes ne s’étant jamais fait dépister auparavant ou dont les pratiques requièrent de test fréquents, l’opportunité et un outil pour connaitre leur statut et s’orienter vers des services adaptés de prévention ou de soins.

Il s’agit en l’occurrence des hommes ayant des relations avec des hommes, les professionnels du sexe, y compris occasionnels et leurs partenaires et clients ainsi que les patients diagnostiqués porteurs d’une IST et leurs partenaires et les partenaires des personnes vivants avec le VIH.

L’autotest est un dispositif oral de détection des anticorps du VIH qui consiste à passer une spatule sur les gencives et à la plonger ensuite dans un réactif. Il permet un dépistage simple et rapide, en toute discrétion et renforce la capacité de chacun d’être acteur de sa santé.

« Le projet Atlas permet la promotion de l’autotest de dépistage du VIH, un outil de diagnostic approuvé par l’organisation mondiale de la santé qui doit être pensé comme un mode complémentaire de dépistage. Cette initiative vise à réduire la morbidité et la mortalité dues au VIH Sida en améliorant l’accès à l’autotest du VIH et en assurant un lien efficace avec la prise en charge », explique Clémence Doumenc-Aïdara, Directrice du projet Atlas.

Les principaux objectifs du projet sont d’abord de participer à l’introduction et au déploiement à grande échelle de l’autotest du VIH, ensuite de diversifier les canaux de distribution pour atteindre les populations cibles et inciter aux tests de confirmation et aux traitements, et enfin de générer des données probantes sur les résultats et l’impact des interventions par des études scientifiques et assurer leur promotion.

« Nous ne pouvons pas gagner contre l’épidémie du Sida si nous ne connaissons pas les statuts sérologiques des malades. Malheureusement au Mali, il ya 66% de personnes vivant avec le  VIH qui ignorent leur statut et dans la plupart des cas ce sont des personnes qu’on n’arrive pas à atteindre à cause de plusieurs facteurs de stigmatisation et d’exclusion », souligne Michel Hamala Sidibé. C’est pourquoi il a salué le caractère révolutionnaire du projet « qui nous permettra d’aller plus vite en matière de lutte contre le VIH Sida au Mali ».

Soutenu et financé par Unitaid à hauteur de 15  millions de Dollars, le projet Atlas est mis en œuvre par le consortium Solidarité thérapeutique et initiatives pour la santé (Solthis) et l’Institut de recherche pour le Développement (IRD), en partenariat avec le ministère malien de la Santé et des Affaires sociales, le Secrétariat exécutif du Haut conseil national de lutte contre le Sida, le Comité sectoriel de lutte contre le Sida et les associations et organisations AKS, Amprode Sahel, ARCAD Sida , Danaya So, PSI et Soutoura.

Il sera exécuté non seulement à Bamako mais aussi dans les régions de Koulikoro, Ségou, Sikasso et Kayes durant une durée de 3 ans et demi et permettra la distribution de 150000 kits d’autotest de dépistage du VIH au Mali.

 

Source: journaldumali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct