Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le banditisme : Sur la traque policière contre des bandits à Bamako

Même si le banditisme est loin d’être éradiqué, les commissariats de Bamako mettent les bouchées doubles pour traquer et démasquer les bandits de grand chemin, qui troublent la quiétude des populations.

 

Les autorités policières de Bamako se sont encore illustrées ces derniers jours pour assurer la quiétude des paisibles citoyens en luttant contre la criminalité sous toutes ses formes. En commune VI de Bamako, la Commissariat de Police du 7ème Arrondissement de Bamako a mis, lors d’une patrouille, le grappin sur deux individus en possession de deux pistolets automatiques (PA) de fabrication artisanale à Sokorodji dans la nuit du dimanche 10 janvier 2021.

En effet, les sources policières indiquent que les limiers du Commissariat de Police du 7ème Arrondissement sous l’égide du Commissaire Principal Alhousseiny AG SOULEYMANE, connus pour leur efficacité ont mené des investigations poussées qui ont permis de mettre la main sur plusieurs autres objets. Il s’agit de cinq (05) téléphones portables, deux (02) couteaux, une casquette militaire, quatre (04) bracelets en métal blanc (argent), un (01) ciseau, deux (02) commandes de moto, deux (02) faux billets de banque de 10.000F et d’autres billets de Francs Guinéens. L’enquête reste ouverte pour approfondir les investigations. En attendant, les deux individus seront mis à la disposition de la justice.

Par ailleurs, le vendredi 04 décembre dernier, aux environs de 20 heures, les limiers du 7éme Arrondissement ont aussi saisi 10.800 briques de HASCHICH marocains en route pour le nord du Mali, d’une valeur de 216 millions de francs CFA.

Sur la même période, les limiers du Commissaire Divisionnaire Fanta KONE, en charge du Commissariat de Police du 10ème Arrondissement et son Adjoint le Commissaire Bakary COULIBALY, ont mis en déroute cinq (5) délinquants armés, tous de nationalité Nigériane, qui étaient en train de planifier un braquage. Arrêtés en possession d’un Pistolet Automatique (PA) avec un chargeur contenant sept (7) cartouches, une moto et une somme de 225.000 francs CFA, ces braqueurs ont révélé un réseau international constitué de malfrats de plusieurs nationalités dont le Nigéria, le Mali, la Côte d’Ivoire entre autres.

Leur mode opératoire consiste à repérer les clients de banque qui font de gros retrait et les déposséder de leurs biens. Il s’avère que parmi ces bandits se trouve un des auteurs qui ont braqué un client de la banque Of Africa de Faladiè le 23 novembre 2020 et emporté la somme de 27.500.000 franc CFA.

Il y a au moins quatre jours, la police du 2ème arrondissement de Bamako, bête noire des malfaiteurs, a arrêté un redoutable gang de braqueurs-tueurs. Ibrahim Touré  et Allaye Touré, ceux-là mêmes cités dans l’assassinat du policier Maciré Diakité à Bougouni, sont impliqués dans les braquages à main armée dans les régions de Kayes, Sikasso et de Bamako. Les deux individus interpellés l’ont  été par les hommes du commissaire Principale  Mariam Doumbia à la suite de  l’embuscade  contre une unité  de police sur l’axe Bougouni-Yanfolila en décembre 2020.

D.C.A

Source : Le Soft

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct