Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la Covid-19 : L’UE appuie le Mali à hauteur d’environ 21 millions FCFA

La délégation de l’Union européenne a  procédé, dans le cadre du projet “Réponses aux différentes crises causées par la Covid-19” RC3-Mali, à la  remise de  deux séquenceurs portables au ministère de la Santé et du Développement social pour l’Institut national de santé publique. La cérémonie a enregistré la présence de l’Ambassadeur  de l’Union européenne au Mali, Bart Ouvry, du représentant du ministère de la Santé et du Développement social et de la Confed. Elle  s’est tenue à l’hôtel Sheraton de Bamako.

Au-delà des secteurs du développement, l’Union européenne continue à appuyer le Mali dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Ainsi, à sa prise de parole, l’ambassadeur Bart Ouvry a rappelé les différents efforts de l’Union européenne au Mali.  Pour lui, ces deux séquenceurs portables pourront bien aider le Mali dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Santé et du Développement social a,  au nom du ministre Diéminatou Sangaré,  remercié l’Union européenne pour son geste. Ces deux séquenceurs MinION M1KC portables d’une valeur de plus de vingt millions, neuf cent quatre-vingt-un mille quatre cent quarante un (20. 981. 441 FCFA) permettront, selon lui,  d’augmenter les capacités de diagnostic (Covid-19 et autres maladies à potentiel épidémique) et la surveillance moléculaire de l’Institut national de santé publique (INSP).

Le projet RC3-Mali

Ce don, il faut le rappeler, entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet RC3-Mali « Réponses aux différentes crises causées par la Covid-19 » financé à hauteur de plus de 1,6 milliards FCFA par l’Union européenne et mise en œuvre en collaboration le ministère de la Santé et du Développement social du Mali. Le RC3-Mali  est un projet qui vise à contribuer au ralentissement et à la prévention de la propagation de la pandémie Covid-19.

Selon ses responsables, le projet RC3, depuis sa mise en œuvre, a contribué, entre autres : à l’élaboration et la distribution de 500 guides de formation sur la technique de vaccination contre la Covid-19 ; la production et la distribution de 474 mémos de poches sur les vaccins Covid-19 ; la production de 2 008 860 carnets de vaccination distribués ; la formation de 24 formateurs nationaux sur les techniques de vaccination contre la Covid-19 ; la formation de 240 représentants des structures sanitaires ou des personnes impliquées dans la gestion des centres de santé dans les cinq (5) régions de Kidal, Ménaka, Mopti, Taoudénit et Tombouctou sur les techniques de vaccination contre la Covid-19 ; 155 relais communautaires ont été identifiés et formés dans 6 communes de Bamako afin de vulgariser la protection et le contrôle des infections à travers diverses séances de sensibilisation.

« Le projet contribue également à la résilience économique et alimentaire des familles rendues vulnérables par la Covid-19 dans plusieurs villages de la région de Kayes », précise-t-on.

Aussi, il s’attache à soutenir les efforts du Gouvernement malien dans le domaine de la lutte contre la pandémie de Covid-19. Ainsi, il contribue à la mise en œuvre du plan de prévention et de riposte Covid-19 à travers un appui aux autorités maliennes. « RC3-Mali se focalise sur trois thématiques prioritaires à savoir la vaccination anti-Covid, la Protection et le contrôle des Infections (PCI) ainsi que la résilience des familles touchées par la pandémie. La stratégie globale d’intervention consiste à apporter un appui technique sur les différentes composantes du plan de riposte, de manière flexible et progressive. Elle se fait en collaboration étroite avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et le ministère de la Santé et du Développement social », a-t-on précisé.

La cérémonie a pris fin par la remise des deux séquenceurs portables par l’ambassadeur Bart Ouvry au secrétaire général du ministère de la Santé et du Développement social qui les a, à son tour, remis au DGA de l’Insp.

Boureima Guindo

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct