Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Législatives au Mali: le RPM en net recul à Bamako, selon les résultats provisoires

Les opérations de centralisations des résultats se poursuivent après le second tour des législatives de dimanche. Le gouvernorat de Bamako a transmis lundi à la commission de centralisation les résultats provisoires des six communes de Bamako. Selon ces résultats, le parti au pouvoir a beaucoup perdu du terrain, alors que le principal parti d’opposition est en tête dans la capitale.

Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel

Selon les résultats provisoires des six communes de Bamako, le parti au pouvoir, Le Rassemblement pour le Mali (RPM), n’obtient qu’un seul des 14 sièges de députés. Et c’est Karim Keita, député sortant et fils du président de la République qui est élu sur la liste gagnante en commune II.

En 2013, le parti présidentiel avait obtenu dans la capitale 9 sièges de députés sur les 14. Le parti enregistre donc aujourd’hui une perte de 8 sièges dans la capitale. Signalons que le candidat du RPM en commune V conteste déjà les résultats provisoires qui le donne perdant.

Autre enseignement du second tour des législatives à Bamako, c’est l’Union pour la République et la démocratie (l’URD), principal parti d’opposition, qui a le plus grand nombre d’élus avec quatre sièges. Par ailleurs, avec trois élus, le parti Yéléma de l’ancien Premier ministre Moussa Mara est également sur le podium. Un parti de la mouvance présidentielle (l’Adéma) sort aussi la tête de l’eau avec deux élus.

Si ces résultats provisoires sont confirmés par la Cour constitutionnelle, 12 des 14 députés de Bamako, seront de nouveaux visages sur les bancs de l’Assemblée. Le taux de participation dans la capitale est d’environ 13%.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct