Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le bombardement du camp de DAN NA AMBASSAGOU ne passe pas auprès de la population.

L’avion des FaMas a procédé au bombardement d’une base de la milice d’autodéfense Dogon dénommée Danan Ambassagou, dans la journée du Jeudi 05 septembre dernier suscitant ainsi la colère des populations de la zone.

Selon les responsables de Danan Ambassagou, Le jeudi 05 septembre 2019, vers 14h l’armée malienne a bombardé une de ses bases à Bandiougou dans le cercle de Bandiagara. Cette intervention est la troisième depuis 2018, selon toujours l’organisation qui demande aux autorités l’arrêt de ces hostilités contre ses éléments.

En plus de la milice, c’est la population civile de la zone qui s’est levée contre les attaques de l’armée visant ceux qu’elles considèrent comme étant l’unique rempart entre elles et les terroristes et voleurs de bétail. C’est pourquoi, ce lundi 9 septembre 2019, la population de la ville de Bandiagara est sortie nombreuse sous la houlette des associations citoyennes locales pour dénoncer ces interventions des forces de sécurité visant la milice.

Les manifestants demandent à l’état de clarifier sa position puisque, selon eux, cette milice est entrain de jouer le rôle qui revient normalement aux autorités. Ils exigent à être traités comme tous les autres maliens car jusqu’à présent, ils se sentent abandonner et discriminer.

Les organisateurs prévoient d’autres manifestations à Bankass, Koro et Douentza dans les jours à venir. Quant à la milice, Danan Ambassagou, elle se dit toujours ouverte au dialogue et respectueuse des différents accords signés avec le gouvernement et les autres milices du centre.

 

Saïdou Guindo (Stagiaire)

SourceMalijet

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct