Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Indemnisation des paysans expropriés par l’interconnexion Mali-Côte d’Ivoire : Un scandale de 5 milliards F CFA

Le député Bakary Koné se saisit du dossier

Le dossier de l’indemnisation des expropriés pour cause d’utilité publique de l’interconnexion Mali-Côte d’Ivoire est-il cousu de fil blanc ? Une centaine de paysans dépossédés de leurs champs sont en colère contre l’Etat, accusé de « malversations en complicité avec un prétendu représentant des expropriés ». Le député Bakary Koné de Koutiala, saisi de ce dossier, projette d’interpeller, dans les prochains jours, le gouvernement à travers le ministre de l’Economie et des finances, Dr Boubou Cissé, dont de supposés collaborateurs seraient complices de magouilles autour 5 milliards F CFA, dont plus d’un milliard pour la région de Sikasso.

L’interconnexion du réseau électrique entre le Mali et la Côte d’Ivoire est un vaste chantier qui a débuté en 2008. Elle est devenue effective en 2011. Comme tous les travaux publics de cette envergure, cette interconnexion a entraîné de nombreuses expropriations dans les régions de Sikasso et de Ségou. De vastes zones champêtres, appartenant à au moins la centaine de paysans ont été  expropriés et l’indemnisation a été évaluée autour de 5 milliards de nos francs. Un rapport détaillé a été produit dans ce sens avec recensement des paysans concernés.

Puis, l’on ne sait par quel miracle un lugubre individu, Lamissa Dembélé, paysan de son état, s’est arrogé le droit, sans aucune procuration, de s’ériger en mandataire des expropriés pour ce qui concerne la région de Sikasso. Et le député Bakary Koné d’expliquer que le sieur Lamissa Dembélé s’est fait verser d’importantes sommes d’argent avec la complicité, après prélèvement de 10% sur chaque part d’indemnisation ? Ceci en parfaite complicité avec des cadres du ministère de l’Economie et des finances ou des domaines (les domaines étant à nouveau rattachés au département de l’Economie et des finances).

Ainsi, assure le député de Koutiala, pour la région de Sikasso, un total de 1.473.344.764 F CFA ont été indûment perçus ou se sont volatilisés dans la nature sur le dos des véritables paysans expropriés. Cette somme se décompose en 752.631.237 F CFA pour le cercle de Sikasso, 517.264.860 F CFA pour le cercle de Kadiolo et 203.448.667 F CFA pour le cercle de Koutiala. Seulement des miettes ont été données aux pays ayant perdu leurs terres cultivables.

Pour voir clair dans ce scandale financier, l’élu de Koutiala a, par une correspondance en date du 22 janvier dernier, saisi le Vérificateur Général et le ministre de l’Economie et des Finances. A ce dernier, il écrit : « Le dénouement des indemnisations laisse présager des moins perçus des expropriés. Monsieur le ministre, je vous demande de transmettre une copie du mandat de représentation de Monsieur Lamissa Dembélé, ayant comparu devant la commission d’indemnisation… » Et d’ajouter que « cette affaire concerne messieurs Souleymane Sagara, Tidiani Sanogo, Karim Koné et autres qui n’ont disposé qu’une partie de leurs indemnités des mains de Lamissa Dembélé, dont la qualité par cette opération paraît irrégulière ».

Le député Bakary Koné estime que des malversations similaires sont soupçonnées pour le dossier des indemnisations dans la région de Ségou. C’est pourquoi il prépare une interpellation du gouvernement dans les prochains jours sur ce scandale financier.

Bruno D. SEGBEDJI

 

Par Mali-Horizon

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct