Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK lors du lancement de l’échangeur de Sikasso : « Le pays doit continuer d’avancer »

Le Chef de l’Etata donné le premier coup de lame des travaux de construction d’un échangeur à Sikasso. Occasion pour lui de déclarer : « Après ces journées de grande amertume nationale deux fois en raison de l’horreur que nous avons vécue, il y’a que le pays avance, le pays doit continuer d’avancer, le pays doit continuer de se construire, le pays doit continuer de répondre aux aspirations de ses enfants où qu’ils se trouvent, où qu’ils soient ».

Jeudi 4 avril 2019. La ville de Sikasso a brillé de toutes les couleurs, les rues étaient pavoisées. Déjà aux environs de 10 heures, difficile d’accéder au lieu du lancement officiel des travaux de construction d’un échangeur, d’un viaduc et de l’aménagement de 10 kilomètres de voiries urbaines dans la ville de Sikasso. Les Sikassois attendaient impatiemment le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, qui va donnerle premier coup de lame.

Parmi les personnalités présents, on compte le ministre de l’équipement et des Infrastructure, Mme Traoré Seynabou Diop, du représentant résident de la Banque Ouest-Africaine de Développement, …..,le Maire de la Commune urbaine de Sikasso Dr Kalifa Sanogo, le Gouverneur de Sikasso, certains membres du gouvernement, les autorités politiques, militaires et coutumières de la ville.

Quelques minutes après apparaît le Chef de l’Etat sous de vibrants applaudissements, de cris de joie de la population fière d’accueillir celui qui vient concrétiser sa promesse tenue, celle du nouveau joyau qui n’est moins le fruit de la coopération entre le Mali et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour un coût global estimé à 31, 595 milliards de nos francs, financé par la BOAD et le budget national.

Après les mots de bienvenue du coordinateur des chefs de quartiers de Sikasso, qui a remercié le Chef de l’Etat pour sa promesse tenue et ce qu’il a fait en termes de réalisations dans la région, le Maire de la Commune urbaine de Sikasso, Dr Kalifa Sanogo manque de mots pour témoigner la gratitude de la région au Chef de l’Eta’

« La Cité verte, la Cité aux Eléphants vous accueille à cœur ouvert, à bras-le-corps. En vous disant grand merci, je ne pourrais exprimer mes sentiments profonds. Les faits sont là, en deux ans vous avez investi plus de cinquante milliards pour le développement de Sikasso. C’est une ère heureuse pour Sikasso. Je n’ai pas de mots suffisants pour vous remercier », a déclaré le maire de la commune urbaine de Sikasso. Pr Kalifa Sanogo a rappelé au Chef de l’Etat le dossier de l’Université de Sikasso, qui selon lui continue de dormir.

Le Représentant résident de la BOAD au Mali a apprécié l’importance capitale qu’accorde le Chef de l’Etat au développement du Mali et réitéré la disponibilité de l’institution financière à accompagner le Mali.

De son côté, Mme le ministre des Infrastructure et de l’Equipement, Mme Traoré Seynabou Diop a rassuré le Chef de l’Etat des instructions données aux services techniques de son département pour un travail de qualité, dans le délai et dans les règles de l’art.

Après avoir donné le coup de lame aux travaux, le Président de la République IBK dira qu’après ces journées de grande amertume nationale, deux fois, en raison de l’horreur que nous avons vécue, il y’a que le pays avance.

« Le pays doit continuer d’avancer, le pays doit continuer de se construire, le pays doit continuer de répondre aux aspirations de ses enfants où qu’ils se trouvent, où qu’ils soient. Venir à Sikasso pour le premier coup de lame d’un ouvrage aussi attendu qu’est un échangeur pouvant faciliter l’entrée à Sikasso et aussi au contournement de la ville pour réduire la mortalité due aux véhicules, aux accidents de la route, est un jour de bonheur pour nous, un jour d’espérance renouvelée. Nous l’avions entendue cette grande attente, nous avions promis d’y réfléchir et d’en chercher les voies de réalisation », a déclaré le Chef de l’Etat.

Hommage à BOAD

Le Président IBK a rendu hommage mérité à la grande fraternité, à la compréhension, à la compétence de notre frère le président de la BOAD, Christian Adoveland, qui a pris ce projet comme une priorité malienne, y a fait droit. Et cela est survenu à un temps où le Mali estdans un projet tri-national qui verra le pays à côté de ses frères du Burkina et de Côte d’Ivoire dans le Sikobo (Sikasso -Korogho-Bobo), « régions de vieilles cultures, historiques et d’agriculture prospère, d’agro-industrie dans le futur qui a déjà débuté, qui est donc une plateforme naturelle et qui demain serait un hub sous régional au bénéfice de toutes les économies locales et régionales ; un grand facteur d’intégration ». « L’ouvrage qui a été lancé aujourd’hui remplira beaucoup de fonctions, sera multifonctionnel, et c’est un bonheur pour nous de l’avoir fait », a justifié IBK.

Le Chef de l’Etat dit avoir entendu la forte interpellation du Maire de Sikasso, Professeur Kalifa Sanogo, ancien directeur de l’Institut Polytechnique Rural de Katibougou. « Cette demande d’université sera elle aussi examinée par les voies appropriées pour que nous voyons dans quelles conditions et de quelle façon nous pourrions également y faire droit. Mais c’est de droit», a de nouveau promis IBK.

Plus de confiance à EGK

Le projet a surtout été possible grâce aussi au Département des Infrastructures et de l’Equipement. Conduit par Mme le ministre TRAORE Seynabou DIOP, les actions de ce département sont les preuves palpables des actions réalisées par IBK de 2013 à nos jours. C’est aussi sous l’impulsion de Mme le ministre que la Direction Nationale des Routes (DNR) dirigée par Mamadou Naman KEITA abat un travail de titans pour la concrétisation de tous les projets présidentiels en matière de développement Infrastructurel. la DNR qui assure la maîtrise d’ouvrage, l’on insiste sur la qualité du travail et surtout sur le respect des délais contractuels.

Rappelons que le marché des travaux est attribué à l’entreprise EGK (Mamadou KONATE), pour un montant Hors Taxes/Hors Droits de Douane de 27.044 653 565 Francs CFA et un délai d’exécution de 27 mois. Ce renouvellement de la confiance placée en l’entreprise par les plus hautes autorités de pays est le fruit non seulement de l’exemplarité du partenariat publique privé (PPP) dans notre pays mais aussi, de la reconnaissance du travail bien fait. En effet, après une expérience réussie à Ségou à la même date en Avril 2018 avec la construction de l’échangeur de la cité des Balanzans, l’Entreprise EGK est en mesure de récidiver avec son succès qui lui valut la médaille de Chevalier de l’ordre national.

Cyril ADOHOUN, envoyé spécial à Sikasso

Source: L’Observatoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct