Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK à la réunion au niveau national du DNI : « La diversité est notre plus grande richesse et l’unité, notre plus grand intérêt »

A l’occasion de l’ouverture de la réunion au niveau national du DNI, le président de la république. Ibrahim Boubacar Kéita, en a profité pour  mettre l’accent sur la diversité culturelle  et l’unité nationale. C’était le samedi 14 décembre 2019, au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba.

Le Dialogue national inclusif tant attendu par la majorité des maliens est en train de se concrétiser. Et pour cause, pour la réunion au niveau national, le Palais de la culture a fait son plein. Ainsi du 14 au 22 décembre, les maliens se parleront pour jeter les bases d’une société malienne véritablement apaisée et unifiée.

Placée sous la haute présidence du président de la république, Ibrahima Boubacar Kéita, la cérémonie d’ouverture a enregistré la présence des membres du gouvernement, de plusieurs anciens Premiers ministres, des leaders religieux, des présidents des institutions de la république du Mali, des représentants des organisations faîtières, des représentants des mouvements signataires de l’Accord d’Alger et des représentants de la CMA.

Dans son intervention, le chef suprême des armées, IBK, a affirmé que ce samedi 14 décembre est un jour lumineux où chacun est plein de bon sentiment. « Grâce au Tout-Puissant, nous nous retrouvons pour penser Mali, réfléchir Mali et parler Mali. Chacun est ce qu’il est et chacune pour ce qu’elle a ». Convaincu que l’unité est salutaire, IBK dira qu’un doigt seul, quelle que soit sa puissance ne peut soulever la plus petite pierre, avant d’enchaîner qu’aucune montagne n’est plus forte que la force de tout un peuple. « La diversité est notre plus grande richesse et l’unité, notre plus grand intérêt », a-t-il martelé.

Le président de la république n’a pas passé sous silence l’insécurité qui, selon lui a ébranlé le Mali dans ses fondements. Parlant de l’attitude de certains maliens à l’égard de la Minusma et la Force Barkhane, le chef de la Magistrature suprême pense qu’elle est inconfortable. Car, dit-il, ces soldats étrangers tombent comme les nôtres. Alors, ordonne-t-il, sachons raison gardée.

Le maire de la Commune V, Amadou Ouattara, accueillant l’événement, trouve que le Dialogue National inclusif est la recherche d’une stratégie pour le développement du Mali. Il s’est réjoui du choix porté sur sa commune. L’élu communal pense que le Dialogue inclusif est la locomotive du train de la recherche de solutions aux problèmes du pays. Il remerciera les membres du triumvirat et promettra l’engagement de sa commune pour la réussite de ce dialogue. Avant de souhaiter une meilleure année 2020 pour le Mali.

Comme elle l’avait signalé, l’opposition n’a pas répondu à l’appel du président de la république. Depuis longtemps, elle avait fait savoir que le processus n’est pas sa tasse de thé. Ce qui explique l’absence remarquable de ses membres. Donc ce n’est pas surprenant qu’ils soient des non partant officiels à cette concertation nationale.

A noter que l’exécution de l’hymne national et les minutes de silence ont constitué des temps forts de cette cérémonie riche en couleurs.

Bazoumana KANE

Source: Le Prétoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct