Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gouvernement : Les cotonculteurs pleurent le départ du ministre de l’agriculture

Les membres du collectif des cotonculteurs du Mali étaient face à la presse,  à la Maison des Jeunes de Bamako le 9 mai 2019 pour montrer leur mécontentement suite au départ de Dr Nango Dembélé du gouvernement, dirigé par Boubou Cissé.

Venus de toutes les zones de la CMDT, les cotonculteurs ont rendu ce jour un vibrant hommage à l’ex ministre de l’agriculture Dr Nango Dembélé et pleuré  son départ. L’adage  « rendons à César ce qui lui appartient » sied bien à telle circonstance selon le collectif des cotonculteurs, le morale au talon. ‘’ Nango Dembélé est un agriculteur confirmé depuis son enfance et est devenu spécialiste à la matière par la suite  de ses études. Selon les cotonculteurs, les bons  résultats  sur le plan de la production du coton ne sont pas fortuits. Ils sont le fruit des efforts consentis par le département de tutelle dirigé par le Dr Nango Dembélé.

‘’ Dr Nango Dembélé est le meilleur ministre de l’agriculture que le Mali n’ait  jamais connu, a laissé entendre Souleymane Mallé cotonculteur, Chef de village de N’Garala (arrondissement de M’Pèssoba) cercle de Koutiala. Selon lui, Nango a redynamisé  l’agriculture  et a consolidé le lien de fraternité entre les cultivateurs en générale et  les cotonculteurs en particulier.

Pour Karamogo Dembélé de Léléni et Yacouba Koné de Kadiola, Dr Nango Dembélé a été et est celui qu’il faut pour révolutionner l’agriculture malienne. C’est lui qui a mis fin aux problèmes internes qui existaient entre les cotonculteurs tout en consolidant  le lien de bonne collaboration et de fraternité entre eux.

En plus de toutes les capacités à vouloir souder le lien, l’ex ministre de l’agriculture Dr Nango Dembélé était un homme de terrain, aimait les cotonculteurs et donnait des conseils aux paysans   pour une bonne récolte. Il a été une lumière pour les cultivateurs, parce qu’il a lutté contre les mauvais intrants, particulièrement ceux  dits frelatés, et  a  tracé des voies pour une bonne récolte. Ce qui lui a permis  d’obtenir  10 millions de tonnes de céréale  sèche pendant la  saison 2018-2019. Un record depuis 2009.

Par ailleurs, ils ont laissé entendre que les cotonculteurs ont voté pour IBK en 2018 grâce à l’implication de Nango Dembélé qui n’a ménagé  aucun effort pour la réélection du président de la République. Le collectif a remercié le président de la République Ibrahim Boubacar Keita pour le choix porté à Nango Dembélé pendant une période donnée. Ils invitent le nouveau ministre de l’agriculture à emprunter le pas de Nango Dembélé qui est devenu une référence dans le domaine.

Source: La Sirène

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct