Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Forum sur le commerce en Afrique : Le processus de mise en œuvre de la Zleca au menu

Le Forum sur le commerce en Afrique 2018, organisé par le Ministère de l’industrie, du commerce et de l’investissement du Nigéria en partenariat avec la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Fondation Rockefeller et la Commission de l’Union africaine (CUA), aura lieu les 2 et 3 novembre 2018 à Lagos.

La capitale économique du Nigéria abrite les 2 et 3novembre, un Forum sur le commerce  en Afrique. Organisé par le Ministère de l’industrie, du commerce et de l’investissement du Nigéria en partenariat avec  la Commission économique pour l’Afrique (CEA), la Fondation Rockefeller et la Commission de l’Union africaine (CUA), il sera axé sur le processus de mise en œuvre de la Zone de libre-échange continental africaine (Zleca).

Selon un communiqué reçu à notre rédaction, le Forum réunira des parties prenantes de tout le continent, des sphères politique et de la gouvernance, du secteur privé et des entrepreneurs, des philanthropes, des universités, des chercheurs et des partenaires de développement, afin de débattre du processus de mise en place de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

L’Accord de libre-échange a été signé en mars 2018, par 44 pays africains et s’il est ratifié, ce dernier deviendra l’un des blocs commerciaux du monde les plus importants. L’objectif du Forum, explique-t-on,  est d’examiner les défis et les opportunités de la ZLECA dans les différents États africains et de mieux comprendre comment cette zone peut stimuler le développement économique et la prospérité du continent pour tous les citoyens africains.
«(…). Ce forum est une occasion unique de dialoguer de manière avec un large éventail de parties prenantes pour garantir que l’Accord fonctionne pour le Nigéria », déclare Okechukwu Enelamah, Ministre de l’industrie, du commerce et de l’investissement du Nigéria.

« Pour que la Zone de libre-échange continentale africaine ait un impact décisif sur les économies africaines, nous devons maintenant élaborer des stratégies claires pour une diversification des produits et une mise en œuvre inclusive. La rapidité avec laquelle les pays ont signé et ratifient actuellement l’Accord de la ZLECA souligne la dynamique derrière cette initiative phare africaine », affirme Vera Songwe, secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique.
« Nous sommes ravis d’aider la CEA et la CUA à tout organiser et à diriger le débat sur l’Accord avec les dirigeants africains. Ce forum est une occasion de travailler ensemble pour relever les défis, discuter des solutions et accroître la sensibilisation à l’égard de la
capacité de l’accord à devenir un outil de transformation qui améliore la vie de millions d’Africains, en particulier les plus vulnérables », informe Mamadou Biteye, Directeur général de la Fondation Rockefeller pour l’Afrique.

« La ZLECA est essentielle pour la compétitivité économique et le développement de l’Afrique. Lorsque la Zone de libre-échange continentale africaine sera pleinement opérationnelle, les entreprises africaines seront exposées à d’importantes économies d’échelle et d’envergure. (…)», précise la Commission de l’Union africaine.

Adou Faye

Lejecom

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct