Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

« Facebookan »: le complot contre le Mali

Après plus de 10 jours sans gouvernement, suite au départ de l’équipe de SBM, les internautes s’impatientent quant à au retard inédit pris pour la formation de la nouvelle équipe. Certains voient également en ce retard, un complot ourdi contre des puissances colonialistes contre le Mali afin d’arriver à leurs objectifs d’exploitation sauvage de nos ressources. Une interférence dans les affaires intérieures du Mali qui ne dit pas son nom.

Le parisien : « Tous leurs larbins sont à bout du souffle »

Tous leurs larbins sont à bout du souffle : ils ont menti pendant 7 ans et sont tous découverts de nos jours. Que le temps est grand maître, il montre tout après l’avoir dévoilé. Paris, Bruxelles, Washington, FMI — et banque mondiale savent très bien que s’ils font une mauvaise passe avec leur toute dernière carte, ils seront mis à nu encore, comme en Syrie, et un Nuremberg 2.0 peut se profiler a l’horizon.

La France ne fut-elle pas chassée de Centrafrique, pays où les Russes mettent maintenant de l’ordre légal et légitime, après avoir nettoyé la Syrie des terroristes que Laurent Fabius se vantait tant de faire du bon boulot…???? Al-Qaïda et Dash, n’ont-ils pas fait leur apparition en RD Congo, en Amérique latine…????

Voilà… que Paris, Bruxelles, Washington, FMI — et banque mondiale poussent leurs larbins à commettre l’irréparable : déclencher le mécanisme de l’autodestruction du Mali par la violation flagrante de la constitution (article 118). Nos patriotes du Mali, sommes prêts a toute éventualité créée par les fous de l’impérialisme-esclavagisme-brahmaïsme.

Churchillien : « 11 jours sans gouvernement »

Gouvernement de large ouverture : un piège gigantesque tendu au président IBK et son premier ministre. L’erreur du président et de son jeune premier ministre serait de croire que le gouvernement de large ouverture est possible sans compromission. Lors que tu as à faire à des gens de mauvaise foi, il faut être extrêmement prudent. Voyez-vous : nous sommes à 11 jours sans gouvernement. Ce n’est pas fortuit, c’est bien planifié. L’objectif de cette bande d’apatrides (hommes hybrides et opposants) c’est de créer une situation d’impasse et réclamer finalement le départ du président de la république. SEM IBK, n’i laara i saara ! À bon entendeur salue. La liste se fait attendre, car Paris, Bruxelles, Washington, FMI — et banque mondiale examinent la situation : ils savent très bien qu’ils jouent leur toute dernière carte, la seule restante avant que la guerre ouverte entre le peuple malien et la France n’éclate.

Aïssata Mariko : « Merci Boubou » !

Mais tout de même, si Boubou Cissé pouvait désamorcer la clique de GRIOTS TROLLS qui étouffe Malijet, on pourrait se hasarder à considérer cet acte un peu comme s’il avait débarrassé le temple des affairistes au service des plus offrants. Idem pour les contenus Facebook parfois lamentables de la caste citée plus haut… Merci qui ? Merci Boubou !

Sékou Diallo : « que ça reste comme ça »

Moi personnellement, je préfère que ça reste comme ça. Car l’État fonctionne déjà sans les ministres avec les secrétaires généraux. Ça fait moins de dépense.

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct