Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Enlèvement d’un journaliste : jihadistes, vraiment à cause de Dieu libérez Issiaka Tamboura

Notre confrère Issiaka Tamboura dit Issiaka Malien Lamda, directeur de publication du journal le Soft a été enlevé le jeudi matin par des présumés djihadistes en quittant son village natal, Boni dans la région de Mopti, pour Bamako.

Selon sa famille, Tamboura s’était rendu aux obsèques d’un oncle et de retour dans sa voiture, 30 km après la ville, il fut arrêté entre Boni et Nokara. Selon des témoignages, ses ravisseurs l’ont amené avec sa voiture en direction des collines. Dès lors, ses trois numéros de téléphone ont sonné le lendemain dans le vide avant de s’éteindre. Pour l’heure, aucune nouvelle du journaliste. La famille est très inquiète à Bamako et à Boni où ses proches ont pu être joints au téléphone.

Vraiment, la situation devient inquiétante. Les jihadistes nous avaient habitués à l’enlèvement des étrangers, notamment des occidentaux pour la libération desquels ils réclamaient des rançons. Mais la donne a changé depuis le kidnapping du juge de Niono, Soungalo Koné, qui est toujours dans les mains de ses ravisseurs. Pourquoi s’en prendre maintenant à un pauvre journaliste ? Vraiment, nous invitons ses ravisseurs à faire à cause de Dieu pour libérer notre confrère sain et sauf si réellement tant est qu’ils sont en mission de ce même Dieu.

Abdoulaye Diakité

Malijet

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct