Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Diligence des dossiers au pôle économique : Kassogue veut se montrer intraitable face aux bandits financiers en cavale.

Les cercles mafieux et corrompus n’ont pas de répit face à la marche galopante du pôle économique et financier de Bamako. Depuis quelques jours, même si ce n’est pas de façon ouverte, le Procureur Mahamadou Kassogue est dans le viseur de grands barons en quête d’immunité parlementaire.

Cela est tout à fait lisible, au regard des nombreuses affaires dans lesquelles ces maillons du pouvoir sont cités et impliqués. Selon nos investigations, une vingtaine de personnes seraient soupçonnées dans une affaire de près de 3 milliards.

Parmi cette vingtaine de personnes, le maire de la commune II et deux de ses adjoints, tous de l’état civil secondaire de la commune II, devraient se présenter devant le procureur du pôle économique ce vendredi 10 avril 2020. Une journée agitée en perspective.

Le Maire Aba Niaré, qui revient fraîchement de la MCA de Bamako, serait-il de nouveau sur les ailes de l’incertitude? Auprès de conseillers RPM en commune ll, deux personnes voudraient servir de barrière. Si IBK tente d’extirper son protégé et confident Mahamadou Camara, son fils Karim Keita souhaiterait casser la chaîne de la répression au niveau de la justice.

Il s’agirait des candidats à la députation Karim Keita et Hady Niangadou qui menaceraient le ministre de la justice, Malick Coulibaly et le procureur Mahamadou Kassogue de renvoi immédiat de leurs postes si un seul membre de la marie était placé sous mandat de dépôt en cette période cruciale et électorale pour le fiston national.
Nous y reviendrons

Source: Figaro Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct