Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Covid-19 : A présent certains Maliens n’y croient pas

Le Coronavirus ou Covid-19, une pandémie mondiale qui a fait sa parution en fin décembre 2019 en Chine, précisément à Wuhan, est en train de faire des ravages humains à travers le monde (Amérique, Asie, Europe, Afrique).

En Janvier 2020, le virus a fait son irruption en Europe notamment en Italie, en Espagne, en France. Dans ces pays, le Covid-19 a laissé un bilan désastreux en termes de pertes en vie humaine et à présent, il reste invincible.

Ainsi, c’est en fin Février et début Mars que le virus a gagné le continent africain.

Au Mali, le premier cas positif a été déclaré par le gouvernement, le 25 mars dernier.

Déclarée pandémie mondiale en Janvier par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le Coronavirus vient de toucher plusieurs pays à travers le monde. Il a causé la mort de plusieurs personnes dont des sommités en musique, en sport, en politique entre autres.

Au début, certains disaient que le virus ne pouvait survivre en Afrique, notamment dans les pays sahéliens où le thermomètre peut afficher plus de 40 degrés. Des supputations battues en brèche par certains spécialistes et démenties par la confirmation des cas positifs en Afrique noire.

Toutefois, à présent, nombreux sont les africains qui continuent de douter toujours de l’existence réelle du Covid-19 contre laquelle maladie, aucun médicament n’a été trouvé. D’où le respect des mesures sanitaires recommandées par l’OMS pour éviter sa contagion et sa propagation. Il s’agit de porter des masques, de laver régulièrement les mains au savon et de l’utilisation du gel hydroalcoolique, de l’évitement des contacts directs, entre autres.

Malgré des chiffres élévés et le bilan macabre communiqués par les autorités, certains maliens estiment que le Coronavirus n’existe pas, que ce serait un « business pour les autorités ».

Selon certaines informations, l’argent aurait été proposé aux parents de certains cadavres pour qu’ils affirment que leur défunt est mort du Covid-19.

« Vraiment, je suis sceptique en ce qui concerne cette maladie, pas seulement pour le Mali mais pour le monde. Le Coronavirus serait un virus artificiel, c’est à dire créé par la Chine pour renverser la tendance de l’économie mondiale comme on constate aujourd’hui ses impacts sur l’économie mondiale. Quand le virus est apparu au Mali, on a constaté d’abord des incohérences dans la gestion. En effet, les médecins se plaignent de leur condition de travail, aussi les malades suspectés ne sont pas dans les endroits convenables pour le traitement d’un patient. Sinon à mon avis, cette maladie n’est pas faite pour les maliens, surtout avec la chaleur sous laquelle on vit. Pour preuve, généralement, on ne connaît pas les personnes qui sont affectées par le Covid-19, donc vraiment je ne suis pas convaincu », nous a confié, Drissa Barry.

Pour le jeune Amadou Coulibaly « il se peut que ce soit un virus piraté qui est venu dans notre pays. Il est temps pour les autorités compétentes de nous expliquer ce virus sinon beaucoup de personnes comme moi ne croient pas en cette maladie malgré le fait que certaines personnalités se déclarent positives notamment Moussa Mara qui a d’ailleurs fait une vidéo pour affirmer son cas. On entend par les rumeurs que les gens déclarés positifs au Covid-19 auraient reçu de l’argent pour cette déclaration et c’est pareil pour les cas de morts. Et puis, on a entendu des informations sur les cas guéris de cette malade et pourtant il a été dit qu’il n’y a pas de médicaments contre le virus. Cette pandémie serait une manipulation mondiale et notre pays joue le jeu. Nous demandons au président IBK de veiller à la gestion non seulement des 6 milliards de FCFA et aussi des fonds récoltés ».

Contrairement à ces deux jeunes, Fatoumata Keita nous dira ceci : « Nous devrons respecter les consignes données par les autorités sanitaires afin que nous puissions être épargnés par cette pandémie dangereuse et mortelle. Vous avez vu les personnalités mortes à cause de ce virus, donc c’est une réalité et nous devrons respecter les mesures pour endiguer sa propagation. D’ailleurs, cette pandémie doit disparaître sinon ça va nous compliquer la vie. Vous voyez la cherté de la vie surtout en ce mois de Ramadan, les frontières sont fermées, les vols sont suspendus qui allaient croire à cette situation dans laquelle le monde vit aujourd’hui. Les gens sont confinés dans leur maison et toutes les activités sont à l’arrêt. Donc nous devrons faire tout pour que cette maladie disparaisse de notre pays et du monde ».

Par ailleurs, au-delà de ces impressions recueillies, il est à souligner que le Covid-19 est une réalité avec des millions de morts à travers le monde, même si certaines personnes continuent à en douter.

Autres aspects à révéler, c’est que les agents de santé sont toujours à pied d’œuvre pour endiguer cette pandémie et prendre en charge les personnes qui portent les symptômes du virus.

Seydou K. KONE

Source: Bamakonews

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct