Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coupe panafricaine des débats : LE BURKINA FASO REMPORTE LA FINALE DE LA 4è ÉDITION

La Première Dame du Mali, Mme Keïta Aminata Maïga, a présidé aux côtés de sa soeur du Burkina Faso, Mme Sika Kaboré, la finale de l’édition 2019 de la Coupe panafricaine des débats (COPAD), tenue à Ouagadougou au Burkina Faso. La compétition a été remportée par le Burkina Faso qui était face au Tchad. Le pays des Hommes intègres remporte ainsi le trophée Sika Kaboré d’une valeur de 1 million de Fcfa, et le prix du meilleur débatteur. Le Tchad, classé 2è, reçoit 750.000 Fcfa. Le prix Keïta Aminata Maïga, qui récompense le meilleur débatteur de la compétition, est revenu au Bénin arrivé 3è. Le Mali, qui a remporté les deux premières éditions de la COPAD, a été éliminé en quarts de finale par le Tchad.


La présente édition a vu la participation de 12 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre : le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Sénégal, le Niger, le Tchad, le Bénin, le Gabon, le Cameroun, le Togo et la République centrafricaine. Il y a eu plusieurs innovations cette année comme par exemple le choix des membres du jury. Ces derniers étaient d’éminents professeurs et docteurs de différentes disciplines choisis par le CAMES. Les 12 pays étaient aussi représentés dans le jury qui avait pour président le célèbre et éminent homme de culture, l’écrivain Henri Lopes.

La cérémonie de clôture a été marquée par plusieurs temps forts dont les interventions de Pr Dioncounda Traoré, parrain de la COPAD et celle de la Première Dame du Faso, Mme Sika Kaboré. Celle-ci a souhaité que l’initiative de sa soeur du Mali, Mme Keïta Aminata Maïga, grandisse et devienne une référence en matière de leadership au sein de la jeunesse africaine.
A son tour, la Première Dame du Mali n’a pas manqué de remercier sa sœur Sika Kaboré pour son implication personnelle dans la réussite de l’édition. «C’est un sentiment d’abord de fierté qui m’anime. Quand on a lancé cette initiative, on est allé lentement et sûrement. Et l’idée nous est venue de faire la Coupe panafricaine des débats en associant les Premières Dames parce que nous pensons que c’est un outil d’éducation et de sensibilisation. Le Sénégal a répondu favorablement, la Côte d’Ivoire aussi, mais je dois remercier sincèrement ma soeur du Burkina. Lorsque je lui ai demandé et qu’elle a dit : oui, elle a pris ça à bras le corps et elle y a associé le CAMES et y a associé d’autres pays. C’est vrai qu’au départ, nous étions partis pour la sous-région et elle m’a demandé si on pouvait ajouter l’Afrique centrale. J’ai dit oui et j’espère que toutes nos sœurs répondront favorablement, et ça été le cas. Le Tchad a accepté de participer et a même souhaité abriter la prochaine édition. Merci à toutes de faire avancer cet outil d’action citoyenne. Merci à toi Sika pour l’accueil chaleureux, le Mali et le Burkina c’est le même pays. Merci à vous de la presse qui êtes des relais pour cette initiative que j’espère qu’ensemble les Premières Dames, nous pourrons faire avancer au bénéfice de l’éducation citoyenne, du patriotisme, de la citoyenneté parce que c’est très important dans nos pays», a dit Mme Keïta Aminata Maïga.
La prochaine édition de la COPAD aura lieu à N’Djamena au Tchad avec la mise en compétition du Trophée Hinda Deby Itno, Première Dame du Tchad.  Initiative de l’ONG Agir et de l’Action pour la conscience citoyenne, la COPAD met en compétition depuis 4 années les jeunes universitaires de la sous-région à travers des joutes oratoires sur tous les sujets d’actualité.

Source :
Cabinet de la
Première Dame
du Mali

Source: L’Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct