Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Compagnie malienne pour le Développement du Textile : Le Mali retrouve sa noblesse d’antan avec Dr. Nango Dembélé

Formellement hissé à la tête de la Compagnie malienne pour le Développement du Textile (CMDT), le 11 novembre 2020, l’avènement de Nango Dembélé coïncide avec des défis énormes et des attentes inversement proportionnelles à la baisse drastique de la production cotonnière pendant la campagne précédente. Le nouveau PDG de la CMDT, aux lendemains de sa prise de fonction, a promis de ramener la production à son niveau d’antan pour répondre aux attentes du gouvernement.

 

Persuadé que son ambition est tributaire d’une meilleure cohésion au sein du monde rural, du potentiel et de la capacité du personnel, le nouvel homme fort s’est ainsi engagé à relever le défi tout en exprimant au compte de la CMDT le besoin de l’appui du gouvernement. Les objectifs de la campagne exprimés lors de la 93e session du Conseil d’Administration étaient clairs : de 147 000 tonnes lors de la campagne précédente, l’administration de la holding table sur 820 000 tonnes de coton graine pour la campagne en cours, afin de relancer la filière coton après une crise aiguë pour la compagnie, et son corollaire de baisse historique de la production cotonnière consécutive au boycott de la campagne précédente par les producteurs. En moins d’une année après sa nomination, Dr Nango est sur le point de redonner au Mali sa noblesse d’antan.

La relance de la filière coton, l’engagement du PDG à sa prise de fonction

La relance de la filière a été possible grâce à un certain nombre de recommandations, notamment la fixation d’un prix d’achat incitatif au kilogramme de coton graine ; la diminution du prix de cession  des engrais à travers la poursuite de la subvention ;  la mise en route d’un programme de renforcement de capacité continu de la nouvelle génération de producteurs et la diminution du prix des produits d’amendement (chaux agricole, engrais organiques et phosphate naturelle de Tilemsi). C’est donc pour répondre aux préoccupations des autorités du pays, que les acteurs de la filière ont prévu une production de 820 000 T de coton graine (793 000 T pour la CMDT et 27 000 T pour l’OHVN) et 2 524 000 T de céréales sèches. Pour motiver ces acteurs à atteindre lesdits objectifs de la campagne, plusieurs mesures incitatives ont été prises par l’Etat et la filière comme : la fixation du prix d’achat du coton graine de premier choix à 280 FCFA/kg, le maintien de la subvention sur les principaux engrais du coton et du maïs et le rabattement du prix des engrais organiques et d’amendement à 1000 FCFA le sac de 50 kg pour le Fertinova, 500 FCFA le sac de 50 kg de chaux agricole et 500 FCFA le sac de 50 kg pour les autres types d’engrais organiques.

Encouragée par ces mesures salutaires de l’Etat malien, toutes les dispositions ont alors été prises par la CMDT pour combler les attentes des plus hautes autorités du pays.

Approvisionnement des producteurs en intrants

Dans le cadre de l’approvisionnement des producteurs en moyens de production, toutes les dispositions ont été prises pour satisfaire les besoins. Le point final de la mise en place des moyens de production est le suivant : au niveau du complexe coton sur un besoin de 135 642 tonnes, 136 563 tonnes ont été livrés, soit un taux de réalisation de 100,68.%.

Pour le complexe céréale le taux de réalisation est de 90,03% avec 54 094 tonnes sur un besoin de 60 078 exprimé. Quant à l’Urée sur un besoin de 112 235 tonnes de besoin, 111 684 tonnes ont été livrées, soit un taux d’exécution de 99,50 %. Le niveau de réalisation a été satisfaisant. Les quelques déficits par endroit ont été solutionnés par la mise en place d’une grande quantité suffisante d’engrais organiques Fertinova et par le transfert des engrais des zones déficitaires en matière de pluies vers les zones bien arrosées ayant atteint ou dépassé leurs objectifs d’emblavures.

Situation pluviométrique

Sur le plan pluviométrique de mai au 31 juillet 2021, les hauteurs cumulées ont été normales à excédentaires dans la Coordination de Bougouni. Dans les autres localités (Fana, Sikasso, Koutiala, San et Kita), elles ont été normales à déficitaires surtout à Koutiala, Kléla et Kignan, en partie.  Le mois d’août 2021 a été caractérisé par une pluviométrie normale à excédentaire dans la plupart des postes d’observation avec quelques grosses pluies ayant causé des dégâts mineurs (inondations temporaires, enherbements et effets de grêle dans la Coordination de Bougouni).

Point des réalisables

Quant au niveau de réalisation des objectifs du plan de campagne, l’évaluation à mi-parcours en terme de superficies et de productions réalisables (physionomie de la campagne en fin août), donne les tendances satisfaisantes. Le niveau de réalisation des objectifs d’emblavures est satisfaisant (98% pour le coton et pour les céréales). Avec l’allure actuelle de la pluviométrie, il est attendu un bon niveau de production de coton et de céréales.

Actuellement, toutes les équipes de la production agricole sont mobilisées sur le terrain pour un meilleur accompagnement des exploitations cotonnières.

Etat de la campagne en cours

Ces résultats très satisfaisants en termes d’emblavures ont été obtenus grâce à la mobilisation de tous les acteurs particulièrement l’Etat, les producteurs et le personnel CMDT. Malgré quelques difficultés de démarrage (déficits pluviométriques, retard de mise en place par endroit), les dispositions prises par la direction générale de la CMDT ont eu un impact positif sur le bon déroulement de la campagne 2021/2022, d’où la réalisation de 795 000 ha de coton pour la première fois depuis la création de la CMDT. Une grosse campagne d’égrenage s’annonce et le même schéma de mobilisation de l’ensemble des acteurs de la filière sera mis en place pour sa réussite.

Source : Le Challenger

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct