Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Commune rurale de Kourouma: Les enseignants dotés d’une cité de 12 logements

Le dimanche 21 Novembre 2021,  a eu lieu dans la commune rurale de Kourouma (cercle de Sikasso), la cérémonie d’inauguration de la première cité des enseignants. C’est une initiative de ladite commune en partenariat avec l’ONG BAMIRIA animée par des ressortissants de la commune et un citoyen Américain du nom de M. Evan Mickels, affectueusement appelé « Zié TRAORE ». Le sous-préfet de Kignan, le maire de Kourouma, le DAE de Kignan, le chef de village, les enseignants, les représentants des associations qui ont soutenu le projet, les jeunes, tous étaient présents pour cet évènement grandiose.

Pour rappel, en 2018, lors d une réunion d’évaluation des besoins communautaires, les enseignants ont signalé les difficultés. C’est ainsi que la décision a été prise de réaliser une cité des enseignants avec la construction de 12 logements. Ainsi, le mode opératoire qu’on peut qualifier d’inédit a porté les engagements suivants : Chaque parent s’est acquitté du versement d’une cotisation de 300 f CFA par enfant fréquentant l’école ; les maîtres, les jeunes du village et les élèves ont fourni les matériaux que sont le sable, le gravier et ont confectionné les  briques ; La mairie de Kourouma a affecté un terrain pour la réalisation du projet ; Monsieur Evan Mickels alias Zié Traoré, à travers l’ONG BAMIRIA a fourni le ciment, les tôles, le bois et pris en charge les honoraires de l’entreprise de construction.

Le projet a coûté 18 millions de francs CFA. Une somme, certes modeste, mais inestimable au regard de l’engagement communautaire et du caractère d’exemplarité de la démarche.

Le conseil communal de Kourouma dirigé par le Maire Adama Noumpounon Diarra ainsi que les populations ont compris que l éducation et la santé constituent les pierres angulaires du développement local.

Les actions de la commune sont confortées par les nombreuses initiatives citoyennes  des ressortissants de Kourouma commune comme l’Association « Cimprogo » et l’Association « N’Gwo Naatan ». La première a procédé à une distribution de fournitures scolaires aux 10 villages, le 21 novembre 2021 et la seconde a organisé une collecte de fonds pour réaliser la construction du mur de clôture de l école de Kourouma. Les différentes initiatives constituent des facteurs d’encouragement et de motivation pour les enseignants et les élèves.

A cet égard, le Maire de la Commune de Kourouma, Adama Noumpounon Diarra a félicité et remercié les enseignants et les élèves pour les fabuleux résultats obtenus au DEF session 2021 avec un taux de réussite de 100%.

Le directeur de l’académie d’enseignement de Kignan, dans allocution, a déclaré qu’il a fait plus de 20 ans dans l’administration scolaire et que c’est la première fois qu’il enregistre une initiative comme celle entreprise à Kourouma.

Le directeur coordinateur et porte-parole des enseignants, monsieur Yaya H Dembélé a remercié l’ONG BAMIRIA, tout en sollicitant des appuis supplémentaires pour la réalisation d’un point d’eau potable pour la cité et la construction de nouvelles salles de classes afin de faire face aux effectifs ns cesse croissants.

En réponse, le Maire a pris l’engagement de trouver une solution à la question de l’eau.  C’est ainsi qu’il a annoncé que le programme d’investissement 2021/22  de la Mairie prévoit la construction de deux nouvelles salles de classe.

Il a expliqué que l’ONG BAMIRIA dispose d’un lot de panneaux solaires que les enseignants pourront acquérir à des conditions préférentielles, pour éclairer leurs logements. De même, des vélos comme moyens de déplacement sont également pour tous, aux mêmes conditions. L’ensemble des ressources générées de la session de ces équipements reviennent à la communauté et gérées par elle. Les logements occupés par les enseignants sont gratuits.

Le Sous Préfet de Kignan, M Mahamane Sidibé a salué cette belle initiative qui contribuera, selon lui, à impacter qualitativement les prestations des enseignants tout en réduisant considérablement les retards et l’absentéisme. Pour la pérennisation de l’investissement, il s’est engagé à mettre en place un comité de gestion, à faire faire un entretien régulier des bâtiments, à procéder au recrutement massif des enfants, à faire un suivi régulier des enseignants au regard de leur contrat d’objectifs.

Voici les propos du représentant de l’ONG Bamiria, Evan Mickels alias Zié Traoré : « Sur la base du succès de l’enceinte de l’enseignant, le maire Adama Diarra, Zak Diarra, Chantal Afou Bengaly et moi avons formé une association à but non lucratif, Bamiria. Aux États-Unis, il existe un organisme de bienfaisance nommé Goodwill.  Pour aider à financer les opérations de Goodwill, ils acceptent les dons et vendent les articles donnés à la communauté. Les fonds amassés sont destinés à la formation professionnelle, à l’éducation et à l’aide à la communauté. Bamiria a l’intention de faire quelque chose de très similaire – en vendant des vélos d’occasion, de l’énergie (panneaux solaires et batteries), en fournissant des livres pour les bibliothèques (éducation) et un programme de prêt renouvelable pour aider à soutenir l’entrepreneuriat.  Bamiria s’associera à d’autres communautés partageant les mêmes idées pour aider à hiérarchiser leurs besoins et à résoudre les problèmes de manière créative au profit des membres de la communauté.  Ensemble nous pouvons. »

MC

Source: Delta news

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct