Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Championnat national Ligue 1 Orange : Une saison, des enjeux divers

Le coup d’envoi du championnat national de football Ligue 1 Orange 2020 – 2021 a été donné le week-end dernier. 20 clubs, répartis en 2 poules, se disputeront le titre de champion du Mali. Le Stade malien, qui n’a plus laissé filer le titre depuis 2013, est le grand favori à sa propre succession.

 

Mauvaise nouvelle pour les clubs de Ligue 1. Le Stade malien, éliminé de toute compétition africaine cette saison, va se concentrer uniquement sur la défense de son titre en championnat national. Championnat dont les premières empoignades ont été serrées entre les différents prétendants. En ouverture, l’AS Real de Bamako a été contraint au partage des points avec l’USCK, avec un match nul et vierge, et le Djoliba AC s’est imposé 2-0 face aux Onze Créateurs de Niaréla. Faire barrage au Stade Répartis en 2 groupes de 10 équipes, les clubs se croiseront  en aller-retour. Les deux premiers de chaque poule se qualifieront pour le Carré d’as, à l’issue duquel le champion sera connu. Ayant atteint ce niveau la saison dernère, le Djoliba AC, l’AS Réal et le Yeleen olympique voudront garder le cap et disputer le titre aux Stadistes qui, sauf surprise, seront également au rendez-vous du mini tournoi final. Les Rouges de Bamako ont renforcé leurs rangs, avec l’arrivée d’un nouvel entraineur, le Gabonais Saturnin Ibela. Pour le Djoliba, l’objectif est clair : faire barrage au Stade malien et renouer avec le sacre national 9 ans après. Objectif maintien À la fin du championnat, les 2 équipes occupant les 2 dernières places de chaque groupe  seront reléguées en 2ème division. L’objectif de certains clubs est donc de se maintenir dans la division d’élite. C’est le cas de l’AS Douanes de Sikasso, qui vient de rejoindre la Ligue 1 après 2 échecs consécutifs. « Notre premier et principal objectif c’est le maintien. Mais, l’appétit venant en mangeant, si nous arrivons à bien commencer et que ce maintien est vite assuré, nous nous accrocherons par la suite », assure le coach Moussa Keita dit Dougoutigui. Même son de cloche au CASS, où le Président Adama Togo mise également sur le maintien de son club, avec « un effectif  de jeunes joueurs  renforcé par des joueurs de différents clubs de Mopti ».

Germain Kenouvi

Source : Journal du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct