Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Célébration du jubilé d’argent d’ASDAP A 25 ans, l’ONG a fait beaucoup d’acquis

C’est devant  une foule de collaborateurs, de partenaires, d’amis et parents que l’ONG ASDAP (Association de soutien au développement des activités de populations) a célébré ses 25 ans d’existence. Il s’agissait pour le directeur exécutif, Dr Ousmane Traoré,  de dresser  le bilan des acquis de l’ONG en matière de la santé de la reproduction. Une fête riche en témoignages laissant la place à 25 nouvelles autres années de renforcement des acquis, d’innovation vers une institution internationale.

 

L’objectif de cette célébration est de partager le chemin parcouru par l’ASDAP, 25 ans (1993 -2018) après sa création, à travers un regard rétrospectif. Aussi, engager la réflexion critique sur la vision et la direction de l’ONG ASDAP pour les 25 prochaines années.

Ainsi, il ressort des travaux que l’ASDAP a adopté une approche participative durant  les 25 ans écoulés. Toute chose qui lui a permis d’avoir de bons résultats en matière de participation communautaire. Elle évolue sur le terrain aussi bien avec le personnel sanitaire que social. Les résultats obtenus à tous les niveaux ont permis à l’ONG de se faire une consécration d’une part. De l’autre, le panel s’est axé sur la collaboration avec les différents partenaires parmi lesquels  les services techniques de l’Etat, les organisations de la société civile, les agences de coopération bilatérales et multilatérales.

Le partenariat a été basé sur l’action en conformité avec les politiques sectorielles de santé, de promotion des droits des filles, des femmes et des jeunes à travers la mise en œuvre de  différents projets qui ont développé des  activités de planification familiale en stratégie avancée mais aussi d’atteindre les populations les plus éloignées avec les services  de santé maternelle et de vaccination.

Des défis couronnés de succès

C’est pourquoi, le partenaire UNFPA, à travers son représentant adjoint, Cheick Tidiane Mbengué, dira que  »  l’histoire depuis 25 ans, entre les deux organismes, est la preuve concrète de leur dévouement à travailler ensemble pour un monde meilleur « . Et d’expliquer que durant  ce quart de siècle, ils ont eu ensemble à relever des défis qui ont été couronnés de succès. C’est dans cette logique qu’ils se sont engagés dans la même dynamique de trouver ensemble des solutions à des situations préoccupantes pour la bonne survie et la santé de nos populations. En témoigne ce partenariat  avec l’UNFPA sur la mise en place des espaces sûrs des jeunes, l’école des futurs maris et des maris, l’accompagnement du réseau AfriYan et l’offre des services de planning familial à travers Kénéya Info Taxini.

Cette célébration coïncide avec les 50 ans de l’UNFPA. Cette réjouissance donne également l’occasion à l’ASDAP de redonner espoir à la cause des populations, particulièrement   les femmes  » pour réaliser un monde où toutes les grossesses sont désirées, tous les accouchements sont sans danger et tous les jeunes accomplissent leur  plein potentiel.«

Pour le ministre Adama Tiémoko Diarra de l’Aménagement du territoire et de la population, ces résultats montrent à suffisance le degré d’engagement et de sérieux de l’ONG ASADP. Toute chose qui mérite encouragement pour le chemin parcouru qui ne s’est pas sans doute fait sans difficultés.

Idem pour le ministre de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, qui a félicité  » toute l’équipe d’ASDAP d’avoir mené à bien les projets. » Elle a encouragé  l’ONG  à faire plus.

Innovations et bonnes pratiques

Au nom du conseil d’administration, Fanta Mantchini Diarra a remercié tous ceux qui ont aidé l’ONG à gravir les échelons jusqu’ici.

A noter que l’association de soutien au développement des activités de population (ASDAP) est née de la volonté d’aider à la mise à échelle des innovations et bonnes pratiques pour la satisfaction des besoins en planning familial (PF) à travers la création de la demande et l’offre de services de PF de qualité à base communautaire. L’ASDAP est, à cet effet, le produit du partenariat avec CEDPA Washington, grâce au soutien de l’USAID.

Elle a été créée en 1993 sous le leadership de Mme Traoré Fatoumata Touré, sage-femme de formation, à l’époque directrice de la maternité rurale et du projet santé familiale de Katibougou.  Mme Traoré Fatoumata Touré a bénéficié d’ un prix  décerné  par le chef de département des ressources humaines des USA en visite au Mali en juin 1992, au nom du président américain pour son dévouement dans la recherche de la santé et de la mère. Toute chose qui valut l’idée de création de l’ONG qui, aujourd’hui, fait le bonheur de milliers de femmes, d’enfants et d’adolescents dans la communauté.

Pour l’abandon de l’excision avec des documents à l’appui, l’ASDAP a opté pour une stratégie holistique (œuvrer progressivement  pour avoir d’abord la confiance des communautés, introduire le thème et aller vers la reconversion des exciseuses pour l’abandon de la pratique en échange d’activités génératrices de revenu).

Elle a aussi mené  des caravanes au cours desquelles des communications ont servi aux femmes, aux jeunes et à la communauté toute entière en matière de santé de la reproduction et d’autonomisation.

L’ASDAP gère aujourd’hui une dizaine de projets, tous basés sur  » l’amélioration de la santé de la reproduction, la promotion des droits des femmes et des filles et leur autonomisation.«

Notons que quelque cinq attestations de reconnaissance ont été remises à des partenaires.

F. Mah Thiam KONE

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct