Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bougouni : les hommages de la nation au policier tué

Maciré Diakité (promotion 2003), a trouvé la mort lors d’une mission commandée, le 17 décembre 2019 aux environs de 04 heures du matin entre Bougouni et Yanfolila.

 

 A la demande du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, une forte délégation s’est rendue,  le mercredi 19 eécembre  à Bougouni, pour présenter les condoléances de la nation aux familles du policier tué lors du braquage d’un car de transport entre Bougouni et Yanfolila, mais aussi pour remobiliser les troupes afin de lutter contre l’insécurité.

Le directeur général de la Police nationale, l’inspecteur Général Moussa AG INFAHI, accompagné par l’Inspecteur en Chef Adjoint de la Police Nationale, le contrôleur général Jean Pierre COULIBALY, a effectué ce mardi 17 décembre 2019 une visite de terrain dans la région de Bougouni. Il a été accueilli dans l’enceinte du Commissariat de Police de Bougouni par le directeur régional, le commissaire Divisionnaire Sékou TRAORE. Etaient présents, plusieurs chefs hiérarchiques dudit commissariat.

L’objectif de cette visite était pour le DG de la Police de s’enquérir des conditions de travail des hommes sur le terrain, rehausser leur moral et présenter les condoléances, au nom du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, à la famille de l’illustre disparu, l’Adjudant Maciré DIAKITÉ (promotion 2003), ayant trouvé la mort lors d’une mission commandée, le 17 décembre 2019 aux environs de 04 heures du matin entre Bougouni et Yanfolila.

Lors de son entretien avec les troupes, il a été abordé les difficultés auxquelles le Commissariat de Bougouni fait face afin d’apporter d’éventuelles améliorations.

Le premier responsable de la Police Nationale a prodigué plusieurs conseils sécuritaires avant d’inviter les éléments à plus de vigilance, à la cohésion et surtout à la collaboration avec la population. Il n’a pas manqué de les saluer et les encourager pour leurs engagements. L’occasion était bonne pour l’inspecteur Général Moussa AG INFAHI de se recueillir sur la dépouille mortelle du défunt à la morgue du Cs-Réf de Bougouni, de s’enquérir de l’état de rétablissement de l’état de l’assaillant blessé et de donner des instructions afin d’approfondir l’enquête pour cueillir le restant des assaillants.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct