Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Boubou Cissé : ses velléités présidentielles se seraient-elles estompées ?

Oui, depuis le déferlement du tsunami financier qui a atteint sa vitesse de croisière à Bamako, le dernier premier ministre d’IBK a pris ses jambes au cou. Certaines mauvaises langues soutiennent qu’il a établi ses quartiers en Mauritanie et au Niger, en tous cas loin du Mali.

L’homme qui, au lendemain du coup d’État libérateur du 18 août 2020, a forcé la porte de l’URD qui l’a accueilli les bras ouverts, a t’il de réelles ambitions présidentielles? Ce parti qu’il dit avoir toujours aimé, depuis le vivant de Soumaila Cissé avec qui il entretenait d’étroits rapport, a du plomb dans l’aile à cause d’éternelles querelles interpersonnelles.

Boubou Cissé est réputé être un homme fortuné. Des milliards il en disposerait. Il aurait amassé tout ce patrimoine financier auprès de son père président déchu qui avait totalement confiance en lui .Ce dernier ayant réussi à prendre la poudre d’escampette n’a pas été arrêté. La suite on la connaît. Les charges ont été abandonnées le 02 mars 2021.Le dernier locataire de la primature sous IBK est jusqu’à la preuve du contraire un malien . A ce titre, il a tous les droits et toutes les prérogatives de briguer la magistrature suprême du pays.Si Mamadou Igor Diarra a toutes chances la confiance des militants du parti de la poignée des main pour occuper le palais de koulouba au terme d’élections présidentielles préparées sans reproche ni murmure, Boubou Cissé, a-t-il oublié son séjour au ministère de l’économie et des finances qu’il a dirigé sans partage ils ont encore en mémoire le bras de fer qui l’a opposé aux enseignants autour de l’acceptation de l’article 39. Est-il superflu d’ajouter à cela la gestion unilatérale et peu orthodoxe des fonds Covid 19 ? On ne sait toujours pas où cet argent est parti. Les citoyens maliens voudraient qu’il explique clairement la destination prise par ces milliards donnés au Mali pour faire face à la pandémie foudroyante. Au cours des manifestations du M5 RFP et beaucoup d’autres associations qui ont finalement eu raison d’IBK et son régime honteux et vomi certains ministres. En attendant, l’intéressé serait parti du Mali certainement à cause des poursuites judiciaires lancées contre les cadres politiques civils militaires et anciens ministres du plus mauvais président que la République du Mali ait eu.

Si Boubou Cissé n’a rien à se reprocher en rapport avec les détournements financiers les plus odieux de l’histoire récente du Mali qu’il accepte en toute humilité de mettre un terme à son exil volontaire actuel pour venir s’installer dans son pays pour y affronter la justice en cas de besoin.
C’est la condition sine qua non de se blanchir à jamais et de s’appuyer sur une formation politique ou en défaut d’en créer lui-même pour se lancer à la conquête de koulouba.

A l’URD les choses risquent d’être difficiles avec des adversaires de taille comme Demba Traoré, Mamadou Igor Diarra. Pour être président de la République.

Source: La Révélation

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct