Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Battu dans les urnes après 19 ans de présence au CMC dont 14 à la présidence : Ousmane Babalaye Daou compte sur une décision de justice pour se maintenir

La polarisation de notre société continue malheureusement à avoir ses répercussions sur tous les segments de notre quotidien. Au point que nous sommes incapables d’accorder nos violons sur les questions les plus essentielles se terminant généralement devant les tribunaux. En effet, après l’élection du président Conseil national du patronat, la dernière élection des organes du Conseil malien des Chargeurs (CMC) qui s’est tenue, le 30 octobre dernier, à la Mairie du district de Bamako vient de connaitre le même sort parce que l’affaire s’est retrouvée devant le magistrat.

Rappelons que deux candidats étaient en lice pour la présidence du Conseil malien des chargeurs (CMC) en occurrence le président sortant, Ousmane Babalaye Daou et le trésorier de l’ancien bureau, Bourama Mounkoro. A l’issue des travaux, Ousmane Babalaye Daou fort de ses 19 ans de présence au sein de l’institution dont 14 à la présidence, a perdu dans les urnes face à son challenger, Bourama Mounkoro qui a obtenu 267 voix sur les 277 votants.

Sentant sa défaite, Ousmane Babalaye Daou n’a pas voulu effectuer le déplacement dans l’optique certainement de transporter l’affaire sur le terrain judiciaire comme cela devient de plus en plus fréquent à l’issue de nos différentes élections. Ainsi, comme prévu, il a attaqué le processus électoral pour deux motifs notamment le non-paiement des cotisations de 126 membres consulaires et la non publication des listes électorales dans trois journaux conformément aux textes en vigueur. Ces deux raisons invoquées par le président sortant ont été battues en brèches. Car, de sources proches du dossier, par rapport à la requête relative au non-paiement des cotisations, les reçus de paiement des cotisations desdits membres ont été transmis à la justice.

Quant à la requête relative à la publication des listes électorales, nos sources poursuivent que les listes ont été publiées dans le quotidien « L’indicateur du renouveau », l’hebdomadaire « Aujourd’hui-Mali » et sur le journal en ligne « Maliweb ».

Visiblement, le Président sortant du CMC compte sur des décisions de justice pour se maintenir à la tête de l’institution alors que le renouveau est désormais enclenché.

Mama PAGA

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct