Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Attaque terroriste : 27 militaires maliens et 17 terroristes tués à Tabankort

24 militaires maliens et 17 terroristes ont été tués ce lundi suite à une « attaque terroriste » à Tabankort dans la région de Gao. L’information a été donnée par l’armée malienne dans un communiqué publié le même jour. Le document souligne aussi que 29 autres soldats maliens ont été blessés. L’incident s’est produit au cours d’une patrouille conjointe des forces armées maliennes et nigériennes dénommée « Tongo Tongo ». Face aux multiples attaques dans le Sahel, le mauritanien appelle l’ONU à mieux adapter son mandat à la lutte contre le terrorisme.

 

Dans un premier temps, l’armée malienne avait annoncé avoir enregistré 7 morts15 blessés et des dégâts matériels importants. Quelques heures, plus tard, ce bilan a été revu à la hausse avec la déclaration de 24 soldats tués et près d’une trentaine de blessés, selon un communiqué publié dans la soirée du lundi 18 novembre 2019. Tous les blessés ont été évacués à Tiloa sur le territoire nigérien. Toujours selon l’armée malienne, 17 terroristes ont été tués et une centaine de suspects appréhendés seraient entre les mains des forces nigériennes à Tiloa. Des dégâts matériels ont aussi été enregistrés des deux côtés.

L’attaque a eu lieu au cours d’une patrouille conjointe des forces armées maliennes et nigériennes. Cette opération conjointe dénommée « Tongo Tongo » a pour objectif, selon les FAMAS, de traquer les groupes terroristes sur la bande sahélienne. Les responsables de l’armée malienne affirment avoir reçu le soutien de l’opération Barkhane. Ils soulignent aussi que les forces nigériennes ont repris le contrôle de Tabankort.

Cette attaque intervient au moment où la force conjointe du G5 Sahel annonce avoir neutralisé une vingtaine de terroristes dans le gourma qui relie la région de GaoTombouctou et Mopti.

Rappelons aussi que ces dernières semaines, plus d’une centaine de soldats maliens ont trouvé la mort dans des attaques attribuées à des groupes terroristes. En réponse à ces attaques récurrentes, un forum sur la sécurité et la paix en Afrique se tient depuis hier à Dakar au Sénégal. Au cours de cette rencontre, le Président mauritanien a pointé du doigt l’insuffisance de la coordination des forces régionales et internationales. Il a appelé l’ONU à mieux adapter son mandat à la lutte contre le terrorisme.

Mohamed Ould Rajouani, Président mauritanien au micro de nos confrères de RFI 

Source : Studio Tamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct