Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Atelier national sur la contribution de la communication et des médias dans la consolidation de la démocratie et la paix au Mali

Organisé par la communication nationale de l’UNESCO et L’ISESCO,  l’atelier national sur la contribution  de la communication et des médias dans la consolidation de la démocratie et la paix au Mali s’est tenu du 26 au 28 Décembre 2019 à la Maison du Partenariat Angers de Bamako. Cet atelier présidé par le Ministre de la Communication en charge des Relations avec les institutions, Porte-parole du Gouvernement, M. Yaya SANGARE,  avec à ses côtés la Secrétaire Générale de la Commission Nationale Malienne pour l’UNESCO,  Pr DIALLO  Kadiatou MAIGA,  a été animé par l’Expert Tiona Mathieu KONÉ,  professeur dans une école de Journalisme.

Des Hommes de médias  tous confondus venus de divers horizons du Mali,  ont suivi avec assiduité des séances d’échanges sur la contribution de la communication et des médias dans la consolidation de la démocratie et la paix au Mali. Des échanges ont porté sur la liberté de presse et le respect de la déontologie, les impacts  de la diversité du pluralisme médiatique,  le rôle de la communication dans la consolidation de la paix et ainsi que les techniques de reportage et de conduite de débats avant,  pendant  et après les élections.

Selon le Ministre de la Communication “Le secteur des médias au Mali fait face à des défis de formation des ressources humaines de quantité et de qualité. Face à cette situation,  je me réjouis de cette initiative de renforcer les capacités des journalistes de la presse et des animateurs de radio et de télévisions publiques et privées du Mali en matière de respect de la déontologie, la consolidation des fondements de la démocratie,  de la paix et de favoriser le développement durable à l’horizon 2030.”

En effet,  la formation des hommes et femmes de médias qui figure parmi les grandes priorités des plus hautes autorités du Mali vient à point nommé dans un contexte où “tout le peuple malien travaille à un Dialogue National Inclusif pour la réconciliation nationale et à l’approfondissement de la démocratie” ajoute M. Yaya SANGARE.

Quant au Pr DIALLO Kadiatou MAIGA ” nos hommes de médias sont parmi les vrais acteurs de la démocratie et de la paix.  Ils doivent véhiculer  les bonnes informations,  sensibiliser la population, mettre en exergue les idéaux de la paix,  la cohésion sociale,  la démocratie,  le respect des lois de la République. ”

Cette session de formation se situe dans le cadre des activités de l’organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO)  dans notre pays à travers la commission nationale malienne pour L’UNESCO et l’ISESCO et au  cours de laquelle des échanges ont été fructueux aussi bien pour les participants,  les organisateurs ainsi que l’encadreur.

L’expert Tiona Mathieu KONÉ,  n’a pas cessé de rappeler qu’une “presse libre est un rempart pour la consolidation de la démocratie ” et a souligné que la crédibilité, l’impartialité et le professionnalisme doivent être des acquis pour tout journaliste.

A la clôture de cet atelier de formation,  des recommandations ont été faites. Elles sont entre autre un plaidoyer pour une meilleure accessibilité aux sources d’informations adéquates notamment auprès des institutions et services publics , œuvrer à instaurer une complémentarité active entre les hommes de médias et communicateurs traditionnels pour une pacification des espaces sociaux en faveur de la paix et cela à travers des ateliers d’échanges et de renforcement de capacités, la multiplication de ce genre d’atelier pour plus de responsabilités des hommes de médias face à la situation du pays.

 

AFANOU KADIA DOUMBIA, stagiaire.

Malijet

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct