Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

ADR Bamako: des résultats malgré les contraintes

L’Agence de développement régional de Bamako (ADR Bamako) a tenu, le vendredi 4 mars, la 9e session de son conseil d’Administration sous la présidence du maire du District, Adama SANGARE.

 

Au menu de ce conseil d’administration : la prise en compte des orientations du PV du CA 2021, l’examen du rapport d’activités de 2021, l’examen et l’adoption du budget de l’ADR 2022.

Au terme d’une journée de travail, le budget de l’ADR estimé à 399 millions de FCFA a été adopté par le Conseil d’administration. Comparativement à l’exercice écoulé, il a connu une augmentation de 6,44%.

Intervenant à cette occasion, le maire Adama SANGARE a rappelé que l’ADR, en 2021, n’a réalisé que 66% de ses activités planifiées. Un résultat néanmoins salutaire, selon le président du Conseil d’Administration. Car, a indiqué Adama Sangaré, le budget d’investissement de l’ADR a été réduit de 50% au titre de l’année écoulée. Cette réduction a aussi frappé le budget de fonctionnement à hauteur de 20%, a justifié le maire du District de Bamako.

Aussi, malgré la réduction du budget, Adama SANGARE s’est réjoui du fait que l’ADR a réalisé un taux de réalisation de 66% sur les activités planifiées. En plus, de nouvelles activités ont été menées comme le suivi de l’entretien routier 2021.

Par ailleurs, le maire a fait le point des projets sous financement externe. Il s’agit de l’élaboration du Plan d’action d’accès à l’énergie durable et du projet africain Smart City Network (ASToN) dont les travaux s’achèveront cette année.

Un autre chantier important pour la mairie du District est le projet de la Gare routière de Sogoniko qui a été soumis et jugé techniquement satisfaisant par le ministre de l’Économie et des finances. Cependant, ajoute Adama SANGARE, il reste à trouver le financement de près de 5 milliards de FCFA auprès des partenaires. À défaut, préconise-t-il, il leur appartiendrait de revoir leur ambition.

Également grâce au concours de l’ADR, du gouvernorat et des collectivités, la suite du projet PACUM a orienté tout son budget sur le District de Bamako d’un montant de plus de 130 milliards de nos francs.

Toutefois, le maire n’est pas favorable que le montant soit logé au ministère de l’Urbanisme. Le choix de Adama SANGARE est de confier le projet au ministère tutelle des collectivités.    

Pour le Directeur de l’Agence de Développement régional de Bamako, Mahamoud Wadidié, le budget de sa structure est dédié essentiellement au fonctionnement de l’Agence.

PAR SIKOU BAH

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct