Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo, président Guinée Bissau, un exemple à suivre…

Umaro El Mokhtar Sissoco Embalo, 47 ans, Général de brigade de réserve, ancien du PAIGC (Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert), a été élu président de la Guinée Bissau au second tour de la présidentielle avec 53, 55% devant son rival Domingos Simoes Pereira qui n’a eu que 46.45% des suffrages exprimés.

Deux ans au paravent, il avait fait une dissidence en créant le Mouvement pour l’alternative démocratique (Madem). En vue de pouvoir remporter le scrutin après le premier tour, il s’est posé en véritable rassembleur. Il a fait sa campagne avec un keffieh arabe rouge et blanc noué autour de la tête, rappelant chaque fois qu’il est un « musulman marié à une chrétienne ».

Lire aussi : guinee-bissau-lopposant-sissoco-embalo-remporte-une-presidentielle-contestee
L’autre fait notoire de cette présidentielle c’est que le peuple bissau-guinéen, en élisant le candidat du Madem a opté pour la rupture puisqu’il met ainsi fin au long règne du PAIGC dont l’histoire pendant quatre décennies, se confondait à celle du pays.
Voilà un homme dont la méthode devrait inspirer les hommes politiques maliens avant la présidentielle de 2023.

Sambou Sissoko

Source: Maliactu.info

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct